APS UN CONSEIL PRÉSIDENTIEL SUR LA RELANCE DE L’ÉCONOMIE ANNONCÉ APS PLAN ORSEC : UN LOT D’ÉQUIPEMENTS D’UNE VALEUR DE 347 MILLIONS FRANCS RÉCEPTIONNÉ À ZIGUINCHOR APS MACKY SALL INSISTE SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AGRICULTURE ET DE L’ÉLEVAGE GNA Anyaa-Sowutuom constituents give First Lady rousing welcome GNA Let’s restructure global financial architecture for easy access to capital – President GNA Innohub launches Women-In-Climate Accelerator programme AGP Société : le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique en visite de travail à l’université de Kindia AGP Yomou/Administration: Le nouveau directeur préfectoral de la jeunesse installé dans ses fonctions. AGP Tougué/Administration : Prise de fonction du nouveau préfet. AGP Allègement des mesures de barrières Sanitaires dans les secteurs du transport, du Tourisme, des sports et de la culture (Communique)

Conakry-Administration : Plusieurs travailleurs du gouvernorat mis au chômage


  21 Juillet      7        Société (22980),

   

Conakry, 21 juil. (AGP)- La politique de transfert des biens et des compétences aux communes voulue par les autorités de la ville de Conakry, fait des émules. L’application hâtive du code des collectivités début 2018 souffre d’un manque de consensus au niveau des services touchés a constaté l’AGP.

Bien qu’ils continuent de toucher leurs salaires au gouvernorat de Conakry, les travailleurs des services concernés dont les marchés de condiments, les gares routières, les parcs autos, la gestion des ordures, la gestion des domaines, Salubrité et Hygiène publique ne semblent pas partager cette politique de transfert de biens et compétences.

La gestion des ordures a été le premier service légué en fanfare, puis suivra le service salubrité et hygiène publique, jadis principale source de recettes au gouvernorat ; ce service a été précocement transféré au compte des mairies de Conakry ; ce qui prive les responsables de ces services de tous les profits et avantages.

A date, ces services qui ont cessé de fonctionner bien avant la pandémie du Coronavirus en Guinée se battent aujourd’hui pour dire aux initiateurs et décideurs de cette politique qu’ils ont aggravé le chômage à Conakry.

Conséquences, les communes de Conakry ne font aucun cadeau aux anciens travailleurs du gouvernorat, les percepteurs et régisseurs ont été tous virés et remplacés. Les maires creusent tous les jours les fossés de divorce avec la ville de Conakry qui vit désormais en parent pauvre.

Dans la même catégorie