AGP Gabon/ Session criminelle pour mineur: 36 mois de prison ferme pour un jeune braqueur AGP Gabon/Koulamoutou: Les établissements privés et confessionnels réclament les kits sanitaires ANP Tahoua : 132 meilleures élèves filles de la région reçoivent officiellement des prix d’excellence ANP Niger : Les Comités de Gestion des Etablissements Scolaires (COGES), sont très importants dans la gestion des écoles AIP Institutions politiques rassurantes et stabilité, une forte attente des populations d’Abengourou AIP Les enseignants du lycée des Jeunes filles de Séguéla instruits sur les droits des enfants AIP Des enseignants recommandent une sensibilisation sur les droits et devoirs des enfants AIP 30 nouveaux cas de Covid-19 et neuf guéris AIP Le nouveau quinquennat du président Ouattara devrait être consacré au renforcement des actions en faveur des femmes et des jeunes, estime-t-on à Odienné ANGOP Angola: PR expressa vontade contínua de dialogar com jovens

Conakry- Infrastructures : Construction du tronçon Pont 08 novembre- Belle vue


  7 Novembre      20        Economie (10372),

   

Conakry, 07 nov. (AGP) – Le Directeur National (DN) des voiries urbaines du Ministère des Travaux Publics (MTP), Naby Conté, a accordé un entretien à l’AGP, pour parler de l’évolution des travaux de construction et d’extension du tronçon pont 08 novembre-carrefour échangeur à la belle vue, dans la commune de Dixinn à Conakry, long de 4 kilomètres.

 

Tout d’abord, M. Conté, a rappelé que les voiries urbaines, sont des routes dans ville, c’est-à-dire des routes de toutes les villes de la Guinée. Les travaux de construction et d’extension de la voirie pont 08 novembre-carrefour échangeur à la belle vue, ont commencé en octobre 2019, grâce à un accord cadre de financement entre les gouvernements guinéen et Chinois.

 

Avant d’expliquer que les travaux sur cette voirie avancent bien. Mais pour les profanes en la matière, ces travaux retardent. Parce que selon lui, les travaux de voiries sont complexes. Les voiries urbaines sont l’ensemble de plusieurs réseaux notamment, le réseau routier, le réseau d’électricité, le réseau d’addition d’eau et d’eau usée.

 

« C’est pourquoi pour travailler sur une voirie, il faut nécessairement le faire parallèlement avec les autres concessionnaires, puisqu’ils ne relèvent pas tous du ministère des TP », a-t-il conseillé.

 

« Lorsque l’entreprise a commencé à travailler sur cette voirie, on a découvert des installations souterraines, des poteaux électriques, des câbles de la fibre optique. C’est pourquoi pour démarrer les travaux, nous avons fait d’abord des études d’avancement approuvés, qui ont révélé qu’il y avait des installations souterraines, qu’il faut nécessairement déplacer. Et cela a pris un temps. Ce qui n’a pas été apprécié par les usagers.

 

C’est pourquoi les travaux retardent sur la voirie. Notre vocation, c’est de faire une construction spéciale sur cette voirie. En plus, l’élargir et la rendre plus performante. Dans le programme de réhabilitation de cette voirie, nous allons construire deux fois deux voies. Nous ferons beaucoup d’aménagement », a précisé M. Conté.

Dans la même catégorie