GNA Anyaa-Sowutuom constituents give First Lady rousing welcome GNA Let’s restructure global financial architecture for easy access to capital – President GNA Innohub launches Women-In-Climate Accelerator programme AGP Société : le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique en visite de travail à l’université de Kindia AGP Yomou/Administration: Le nouveau directeur préfectoral de la jeunesse installé dans ses fonctions. AGP Tougué/Administration : Prise de fonction du nouveau préfet. AGP Allègement des mesures de barrières Sanitaires dans les secteurs du transport, du Tourisme, des sports et de la culture (Communique) GNA Covid-19 : NSA meets with heads of Contact sports after President lifts restrictions GNA GRNMA temporarily suspends strike action pending further negotiations GNA Govt extends free water policy to end of 2020

Conakry-Insalubrité : Les locaux du SPTD abandonné dans un piteux état.


  27 Juillet      10        Société (22978),

   

Conakry 25 Juil. (AGP)-Les locaux du Service Public de Transfert des Déchets (SPTD) situés sur la corniche du quartier Coronthie, commune de Kaloum, sont abandonnés, fortement dégradés et se trouvent dans un piteux état, et ce, malgré l’existence de plusieurs bureaux spacieux et gratuits, a constaté l’AGP.
Bâtis sur un domaine de l’Etat, ces locaux ont été abandonnés au profit d’un couteux bâtiment par les nouveaux responsables chargés de la gestion de l’assainissement régulier de la ville de Conakry au lendemain de la mise en place de l’ANASP (Agence Nationale de l’Assainissement et de la Salubrité). C’est l’ANASP qui a remplacé le SPTD dont les anciens travailleurs continuent de broyer du noir.
Désormais installés dans un luxueux bâtiment appartenant à un privé du coté du quartier Almamya, les nouveaux patrons de l’ANASP préfèrent les commodités de la vie à la gestion quotidienne des déchets liquides et solides qui polluent l’environnement et les rues de Conakry.
De nos jours, les responsables de l’Entreprise (ANASP) sont plutôt préoccupés par des frais mensuels du loyer de ce bâtiment planté au centre-ville ; que de s’occuper de la rénovation des locaux du SPTD à moindre cout a déclaré un des éboueurs laissés pour compte par la société Albayrak et la Direction Générale de l’ANASP.
Toutes nos tentatives d’approcher les autorités de l’ANASP et de Albayrak par un souci d’équilibre de l’informations, sont restées vaines.

Dans la même catégorie