MAP Attentat de Nairobi: Quatre employés de l’hôtel DusitD2 tués et 3 autres blessés (DG) MAP Onze suspects liés à l’attentat terroriste de Nairobi arrêtés par la police kényane (Presse) MAP Elections en RDC : l’UA demande « la suspension de la proclamation des résultats définitifs » GNA Madina Divisional Police confirms assassination of investigative journalist GNA Political Parties’ Fund: Afari-Gyan blames NDC and NPP Inforpress São Vicente: Embaixador da Índia perspectiva “caminho brilhante” nas relações económicas Índia/Cabo Verde Inforpress Santo Antão: Criadores “aliviados” com anúncio do Governo de priorizar Porto Novo com novo plano de emergência Inforpress Pintura mural na Clínica Godente incita a campanha do aleitamento materno NAN Nigeria joins PAPU to celebrate PAN African Post Day NAN Anambra govt. to establish Art, Craft Village

Conakry : Les travaux d’aménagement de la Plage Bènarès avancent dans la commune de Matoto


   

Conakry, 09 juin (AGP)- Les travaux d’aménagement de l’une des plus grandes plages de la ville de Conakry, Le Bènarès, située dans la commune de Matoto, se poursuivent normalement sous l’égide des autorités du Gouvernorat de la Ville de Conakry et de celles de ladite commune, a constaté le correspondant de l’AGP près le Gouvernorat de Conakry.

Lancés à l’approche du mois béni de Ramadan, ces travaux sont exécutés par une entreprise locale de construction, constituée par des jeunes issus du groupe fondateur dudit site, en 2010.

Pour le chef des travaux, Sékou Oumar Diaby, les travaux ont commencé par la voie d’accès, agrandie à 100% de toute part, une ceinture de sécurité sous forme de mur de protection sur toutes les bordures.

«Nous envisageons augmenter les commodités d’accueil, ériger des cases, des chaises et des bancs en ciment et en bois, construire un hangar et un parking auto – moto, d’ici fin Ramadan», a émis le chef des travaux. Il s’est par contre abstenu de  toucher la source de financement et les recettes obtenues depuis la réouverture de cette plage.

A noter, qu’à cause du prix du ticket, fixé à cinq mille francs guinéens (5.000 GNF), la plage n’a cessé de recevoir, les week-ends, des foules de jeunes en provenance des cinq (05) communes de Conakry.

MYS/ST

Dans la même catégorie