AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Ramadan 2021: Le ministre Adama Coulibaly offre 15 tonnes de vivres aux musulmans du N’zi GNA Clients express concern over encroachment on health facility GNA Intercede incessantly for the nation – Minister implores Muslims GNA Use community groups to implement social protection – Actors GNA Ada East Assembly hands over completed projects to GES Inforpress Fogo: Família emigrada nos EUA financia aquisição de ambulância e clínica de saúde móvel para São Filipe Inforpress SCM e Mindelo’s Floating Music Hub assinam protocolo de parceria que salvaguarda direitos autorais dos artistas Inforpress CCP promove ciclo de cinema ambiental para sensibilização da sociedade civil Inforpress MTT e DGRNI assinam protocolo de colaboração na interconexão de dados AIP L’apprentissage de la langue chinoise pour construire une communauté de destin Chine-Côte d’Ivoire

Conakry/Présidentielle : Un citoyen de Kaporo-Rail demande la protection de tous le jour du scrutin.


  17 Octobre      21        Politique (16114),

   

Conakry, 17 oct. (AGP)- Dans la perspective de la tenue de l’élection des présidentielle du 18 octobre 2020 en Guinée, les inquiétudes se lisent sur les visages de certains citoyens de la capitale Conakry.

La Rédaction de l’AGP a interrogé vendredi, 16 octobre 2020, Abdoulaye René Milimono administrateur civil résident au quartier Kaporo-Rail, dans la commune de Ratoma, souvent victime des cas de violences liés aux évènements politiques.

Ce citoyen du quartier Kaporo-Rail se dit confronté à des actes d’intimidations depuis 2010, et pourtant selon lui n’appartient à aucun bord politique « Je n’appartiens à aucune sensibilité politique, je ne sais pas pourquoi à chaque soubresaut, ma famille et moi sommes victimes ».

Poursuivant M. René Milimono exprime toute sa crainte quant au dénouement de l’élection du dimanche à venir et compte éventuellement déménager pour éviter de nouvelles attaques de son domicile.

Toutefois, il lance un appel aux autorités compétentes de mettre tout en œuvre en vue de protéger les habitants de cette zone, voir même l’installation d’un Poste Avancé (PA) pour parer à toute menace contre les paisibles citoyens.

A rappeler que M. Milimono a été attaqué lors du double scrutin du 22 mars 2020.

Dans la même catégorie