APS MORT DE CHEIKH IBRAHIMA COLY : LE GOUVERNEMENT ANNONCE UNE ENQUÊTE APS AFFAIRE SONKO : BBY APPELLE ’’À LA RAISON ET À LA SÉRÉNITÉ’’ APS DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE APPELLENT POUVOIR ET OPPOSITION À PRÉSERVER LA STABILITÉ APS UN MANIFESTANT TUÉ À BIGNONA, SELON UNE SOURCE SÉCURITAIRE APS LE MAGASIN AUCHAN DE LA CITÉ SOPRIM PILLÉ APS LA CSA DÉTERMINÉE À SE BATTRE POUR LES TRAVAILLEURS, APPELLE « À SE TENIR DEBOUT’’ POUR L’ETAT DE DROIT MAP Sénégal : un mort dans des protestations contre l’arrestation du leader d’un parti de l’opposition (officiel) MAP FAO: 45 pays, dont 34 en Afrique, auront besoin d’une aide alimentaire extérieure GNA Western North residents welcome Supreme Court verdict, calls for peace. GNA Inter-Party Committee in Sissala East pledge to accept Supreme Court decision

Conakry/société : Remise officielle du point de collecte et de regroupement des déchets solides à Kaporo-rail/Mère et Enfant


  17 Février      66        Environnement/Eaux/Forêts (2573),

   

Conakry, 17 fév (AGP) – Sous la tutelle du Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement (MHA), la mairie de Ratoma en collaboration avec l’Agence Nationale de l’Assainissement et de la Salubrité Publique (ANASP), a procédé ce mercredi, 17 février 2021, à la remise officielle du point de collecte et de regroupement des déchets solides.
L’initiative a été rendue possible grâce à l’appui technique de l’Unité de Gestion du Projet d’Assainissement  de Conakry (UGPAC) sur financement de la Banque Islamique de Développement (BID).
Dans son allocution, le maire de la commune de Ratoma, M. Issa Soumah, a souligné que la gestion des ordures est un problème régulier et un problème entier qu’eux, les dirigeants doivent chercher à résoudre, mais aussi les citoyens. Ce problème doit être un problème pour tout le monde puisqu’il y va de la santé publique, de la santé des uns et des autres.
Poursuivant, M. Soumah a noté qu’aujourd’hui grâce aux efforts de tous les acteurs, le gouvernement, la mairie, les quartiers, les partenaires techniques et financiers, les PME de pré-collectes, les acteurs de la société civile, la situation de la gestion des ordures s’est beaucoup améliorée.
« Mais Dieu merci aujourd’hui, avec les Zones de Tri et de Transit des déchets (ZTT) que nous avons, je crois que nous en avons au moins cinq, vraiment ça se passe très bien. Après les sites de Yattaya-Fossidet, Koloma-Soloprimo, de Yattaya –gendarmerie, Ratoma reçoit ce jour la quatrième structure et infrastructure de genre qui se situe à Kaporo-rail/mère et enfant », soutient-il.
De son côté, la Directrice Nationale de l’ANASP, Hadja Marie Touré, a insisté pour la bonne gestion de cette ZTT pour l’entretien et pour le choix des PME qui répondent aux critères de choix, les PME biens équipées et biens efficaces.
«Nous, nous sommes des appuis à tous les projets. Ce projet  réalisé par le gouvernement guinéen et la BID est composé de cadres compétents, engagés et déterminés » dit-elle.
A son tour le responsable technique de l’UGPAC, M. Mamadi Sangaré, a fait savoir qu’au niveau des bénéficiaires, il y a une parfaite satisfaction. Puisque l’objectif qu’ils visent est de faire respecter les normes techniques à la satisfaction des bénéficiaires.
« Si vous avez remarqué, nous avons un peu parlé du fonctionnement des différentes stations, c’est-à-dire des points de regroupement. Donc nous sollicitons la bonne collaboration des élus locaux pour au moins procéder à un bon recrutement des PME qui seront chargées de passer de ménages en ménages pour procéder à la collecte des ordures solides et les faires drainer vers nos différents points de stations de regroupements qui seront par la suite transportées par l’opérateur recruté à cet effet pour les envoyer à la décharge », conclut-il.

Dans la même catégorie