AIB Burkina : Eddie Komboïgo déclare être fidèle à ses propositions de paix et de relance économique AIB Le CILSS mobilise 20 milliards FCFA pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (secrétaire exécutif) AGP Dubréka-Société : Incendie au poste de gendarmerie de Tobolon AGP Dubréka-Sécurité : Saisie de viande séchée AGP Guinée/Santé : 33.279 enfants vaccinés contre la poliomyélite sur une population cible de 32.468 AGP Guinée-Santé/ Lancement de la campagne de vaccination de masse contre la COVID 19 AGP Guinée-Education : Le Japon inaugure un collège A Mankountan dans Boffa AGP Guinée-Société : Plaidoyer pour la publication des textes d’application de l’article 144 du code minier GNA Monitoring hazardous substances is incomplete without EPA-Dr Kokofu GNA Religious Minister encourages Ghanaians to take COVID-19 vaccine

Conakry/urbanisation : Début des travaux de déguerpissement des emprises


  2 Février      16        Société (29507),

   

Conakry, 02 fév. (AGP)- Le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire, Dr Ibrahima Kourouma en compagnie des autorités administratives et politiques de la ville de Conakry, a lancé le week-end dernier, les travaux de dégagements des emprises dans les communes de Kaloum, Dixinn et Matam.

Trois communes considérées par des observateurs comme les plus saturées et mal organisées de la Capitale.

Les autres communes Matoto et Ratoma, constitueront la deuxième phase des travaux financés par le budget national de développement (BND) sur instruction du chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, soucieux d’avoir un autre aspect physique de la capitale Conakry, apprend-on.

Sont concernés par cette opération : les gargotes, les cabarets restaurants, les bars café qui longent illégalement les principales voies, rues, avenues et Boulevards de la capitale.

Pour les organisateurs, les lieux déguerpis feront l’objet d’occupations légales en aménageant des espaces pour servir des parkings payants pour les citoyens et fonctionnaires en toute sécurité.

Aux dernières nouvelles, les occupants illégaux des communes programmées pour la deuxième phase commencent à libérer eux-mêmes les espaces identifiés par les autorités.

Dans la même catégorie