ANP Réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) sous la présidence du chef de l’Etat ANP Le Chef de l’Etat reçoit l’Ambassadeur de Chine au Niger AIP Une cadre de Zouan-Hounien appelle à l’apaisement dans le Tonkpi AIP La municipalité de Grand-Lahou veut associer les populations à la mise en œuvre de ses projets AIP Un responsable des Nations Unies plaide en faveur d’une stratégie pour stopper la violence au Mali NAN President Buhari will consolidate achievements on security, corruption, others says SGF NAN LASPARK commences crackdown on companies for violating tree planting rules NAN NDLEA arrests 186 suspects, seizes 61.24kg of illicit drugs in Jigawa INFORPRESS São Vicente: Festa São João com participação de milhares de pessoas mas “sem qualquer incidente” – Comandante PN INFORPRESS Praia: Tribunal aplica Termo de Identidade e Residência a indivíduo detido com droga e arma “perigosa”

Concours interscolaire sur le thème « La vie sauvage en RDC, en amont des mers » au Parc animalier Kadima’s Pride of Africa


  10 Mars      34        Education (6366),

   

Kinshasa, 10 mars 2019 (ACP). – Les élèves d’une dizaine d’écoles de la capitale ont participé samedi au Parc animalier Kadima’s Prideof Africa, à Kimpoko dans la commune urbano-rurale de Maluku, à Kinshasa, un concours interscolaire sur le thème « La vie sauvage en RDC, en amont des mers ».

Ce concours a été organisé par l’ONG Internationale Wildlife society international (WCS) en partenariat avec l’ONG locale ECHO PRO, spécialisée dans l’assainissement des écoles et des hôpitaux, en marge de la journée mondiale de la vie sauvage 2019 axée sur le thème « La vie dans les océans : pour l’humanité et la planète », commémorée le 04 mars de chaque année à travers le monde.

Le premier prix de ce concours composé de la documentation et des matériels didactiques a été remporté par le Lycée Movenda, suivi du Collège Bonsomi (2ème Prix) , de l’Ecole Révérend Kim (3ème Prix), du Lycée Shaumba et du collège Elykia ( 4ème Prix ).

Livrant ses impressions à l’ACP, Mlle Luhunu Matenda, élève de la 5ème année des humanités scientifiques, option Biochimie, au Lycée Movenda, lauréate de ce concours, a promis d’œuvrer au sein de son école pour la mise sur pied d’un club de l’environnement afin d’y faire asseoir des valeurs environnementales qui ne sont plus de mise à l’heure actuelle dans son environnement immédiat. Ses condisciples et elle-même, a-t-elle promis, s’attèleront à monter un projet qu’elles vont soumettre à l’ONG Internationale Wildlife society international (WCS) sur l’impératif de sensibiliser les autres élèves, leurs enseignants, leurs parents et les membres de leurs familles respectives à l’urgence de protéger les éléphants du parc national de la Garamba dans la province du Haut-Uélé et des Virunga dans le Nord Kivu et les autres animaux. Car, a- t- elle renchérit, « si nous n’agissons pas dés à présent et n’apportons pas notre contribution à la lutte contre les ennemis de la nature et des prédateurs, ces espèces seront vouées à la disparition ».

Le délégué du directeur national de l’ONG Internationale Wildlife society international (WCS), le Pr Jean Paul Kibambe, s’est dit satisfait « des résultats excellents » obtenus par les récipiendaires qui ont plaidé en faveur de la protection tous azimuts des éléphants des forêts de la Réserve de faune à Okapi et des gorilles de plaine et de montagne qu’abritent respectivement les Parcs nationaux de Kahuzi Biega et des Virunga, ainsi que d’autres espèces sauvages.

«Nous sommes extrêmement heureux, et surpris du déroulement de la commémoration de cette journée mondiale de la vie sauvage à laquelle nous avons invité environ une centaine d’élèves venus de neuf écoles de la capitale pour passer des moments agréables avec nous au niveau du Parc animalier Kadima et nous inspirer sur les questions liées à la gestion durable de la faune et à la conservation des ressources naturelles », a laissé entendre le Pr Jean Paul Kibambe qui est également coordonnateur du système d’information géographique (GIS) au WCS .

Dans la même catégorie