GNA ‘Achisco 92′ Group congratulates Mad. Owusu-Banahene, Bono RM designate GNA Police retrieves stolen coffin from burial service GNA Hunger Project Ghana hands over Epicentre to community AIP Côté d’Ivoire-AIP/ L’ONG Verbatims remet deux infrastructures communautaires réhabilitées à Biankouma-village AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet d’Issia exhorte les acteurs politiques à une campagne apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La fondation Konrad et le RAIDH appellent les populations de Man à la culture de la paix durant les législatives AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La société civile et le ministère de l’Intérieur appellent les populations de Man à des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le « One Stop Center » de Bouaké officiellement ouvert AGP Election à la CAF 2021 : cinq candidats lancés dans la course à la présidence AGP Siguiri/ Administration : Prise de fonction du nouveau secrétaire général

Conférence des chefs d’Etat de la CEDEAO : Le Sénégal désigné comme pays candidat à la présidence en exercice de l’UA


  3 Février      9        Politique (15377),

   

Niamey, 3 fév (ANP)- La session extraordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), tenue le 2 février 2021 par visioconférence sous la présidence du ghanéen Nana Akufo-Addo, a désigné la république du Sénégal comme pays candidat de l’institution communautaire à la présidence en exercice de l’Union Africaine pour la période 2022-2023, selon le communiqué de l’institution dont l’ANP a reçu copie.

Le communiqué indique qu’après avoir désigné le Sénégal comme pays candidat à la présidence en exercice de l’UA, les Chefs d’Etat et de gouvernement ont instruit la commission de la CEDEAO à prendre ‘’les mesures nécessaires pour la communication immédiate de cette candidature à la Commission de l’UA’’, et à proposer, pour la prochaine Session Ordinaire de la Conférence, ‘’un mécanisme clair de rotation des candidatures en vue de permettre à chacun des Etats membres de légitimement avoir l’opportunité de présider la Conférence de l’Union Africaine’’.

Par ailleurs, les Chefs d’Etat et de gouvernement ont décidé au cours de cette même session de la conférence de soutenir la candidature du Nigéria pour le poste de commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité, et la candidature du Burkina Faso pour le second poste destiné à la communauté, et ce, dans le respect de la parité du genre.

Abordant la question de la reforme institutionnelle engagée dans le cadre de l’amélioration du processus d’intégration sous régionale, les Chefs d’Etat et de gouvernement ont réaffirmé leur attachement au processus.

Dans le cadre du renouvellement des mandats statutaires des fonctionnaires de l’institution qui arrivent à terme au mois de février, la conférence a demandé au Président Nana Akufo-Addo du Ghana de mener la réflexion sur ‘’les modalités d’affections des postes statutaires et des autres institutions’’.

Ils ont, enfin, demandé au Président du Ghana, Nana Akufo-Addo, actuel Président en exercice de la CEDEAO de rempiler pour un second mandat à la tête de l’institution communautaire ouest africaine. La CEDEAO est un regroupement de 15 pays ouest africains qui sont le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigéria, la Sierra Leone, le Sénégal et le Togo, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie