MAP Côte d’Ivoire/présidentielle: la procureure de la CPI « préoccupée » par les violences préélectorales APS MACKY SALL DISSOUT LE GOUVERNEMENT ET LIMOGE LA PRÉSIDENTE DU CESE APS MACKY SALL PRÉCONISE LA MOBILISATION DU FINANCEMENT DU PACASEN ET LA FINALISATION DU STATUT DE L’ÉLU LOCAL APS ELIMINATOIRES DE L’AFROBASKET 2021 : BONIFACE NDONG RATISSE LARGE POUR SA PREMIÈRE LISTE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 67 nouveaux cas de Covid-19 GNA Plan Int-Gh trains 150 PTA members to support children in e-learning AGP Gabon: Le Dr Achille Tchuitcheu Nadu installé à la tête du Centre-médical de Mandji APS MACKY SALL SOUHAITE LE RENFORCEMENT DES PROGRAMMES DE CAPACITATION DES JEUNES ANGOP Covid-19: Angola regista 203 novos casos APS « OCTOBRE ROSE » : UNE CAMPAGNE DE DÉPISTAGE DE L’AMICALE DES FEMMES DU JOURNAL LE SOLEIL

Conférence internationale mardi sur la crise humanitaire au Sahel central (OCHA)


  16 Octobre      15        Economie (10102),

   

Rabat, 16/10/2020 (MAP) – Une table ronde de haut niveau réunira, mardi, des donateurs et des organisations internationales pour « des annonces de contributions relatives à la crise humanitaire au Sahel central », a annoncé le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

« Des donateurs internationaux et des organisations humanitaires se réunissent virtuellement le 20 octobre pour attirer l’attention sur la crise et annoncer des contributions financières en réponse aux défis humanitaires dans le Sahel central », indique OCHA dans un communiqué, précisant que la conférence n’a pas d’objectif spécifique mais les donateurs sont invités à faire des annonces généreuses.

L’événement sera organisé en visioconférence par le Danemark, l’Allemagne, l’Union européenne et les Nations Unies.

La conférence doit d’abord « faire mieux saisir l’urgence de la situation aux responsables politiques » mais aussi lever des fonds pour l’action humanitaire avec une crise qui « arrive à un point de rupture » et des plan d’aides pour le Mali, le Burkina Faso et le Niger seulement financés à 40%, a souligné Jens Laerke, porte-parole du Bureau de la coordination des affaires humanitaires au cours d’un point de presse à Genève.

« La région africaine du Sahel fait face à l’une des crises humanitaires à la croissance la plus rapide au monde. Au Burkina Faso, au Mali et au Niger, plus de 13 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire d’urgence, soit cinq millions de plus que selon les estimations faites en début d’année », note OCHA.

Les partenaires humanitaires sont actifs sur place, sauvant des vies et soulageant les souffrances, mais les besoins dépassent rapidement les fonds disponibles, fait observer le Bureau de coordination des affaires humanitaire, ajoutant que, pour soutenir ces populations à partir de maintenant et jusque fin 2021, des fonds à hauteur de 2,4 milliards de dollars US seront nécessaires. Et de souligner qu’une action immédiate et des ressources supplémentaires sont nécessaires de toute urgence.

Dans la même catégorie