ANGOP L’UE consacre 12 millions d’euros aux programmes de résilience ANGOP La Réserve fédérale accompagne les réformes économiques en Angola ANGOP L’Angola et les Etats-Unis reprennent l’accord sur le commerce ANG Transferência de João Félix por 120 milhões de euros pulveriza recordes AGP Conakry-Kaloum: Les conseillers communaux valident l’application du Plan de Développement Local ANG Presidente da República nega nomeação de DSP ao cargo de primeiro-ministro AGP Conakry: Fin des travaux de la conférence intergénérationnelle des femmes et filles leaders pour la paix et la sécurité AGP Évasion ratée: Un fugitif réembarqué avec une balle dans la jambe AGP Koundara : un poste de santé pour les populations du district de Guingan APS DES DÉCIDEURS GOUVERNEMENTAUX FORMÉS À LA SÉCURITÉ SANITAIRE

Conférence sur le rôle, opportunités et conditions d’entrée au CERFER


  14 Mars      35        Travaux publics (466),

   

Niamey, 14 mars (ANP)- La ministre déléguée chargée de l’Intégration Africaine et des Nigériens de l’Extérieur des affaires Etrangère Mme Lamido Ousseini Salamatou Bala Goga a parrainé ce 14 mars une conférence sous le thème « Rôle, opportunités et conditions d’entrée’’ au Centre Régional de Formation pour l’Entretien Routier (CERFER).

Plusieurs personnalités dont le ministre de l’équipement, le directeur général du CERFER, et le directeur du cabinet du ministre des Affaires Etrangères y ont pris part.

Mme Lamido Salamatou, a indiqué que « l’objectif principal de cette conférence est de partager, avec nos scolaires, les formations disponibles, les conditions d’entrée et les opportunités que le CERFER offre aux jeunes de l’espace entente. Car, en tant qu’outil d’intégration, les formations offertes par le centre doivent être vulgarisées. »

Du reste, Mme Lamido affirme qu’ils sont plus que jamais convaincus que le meilleur moyen de créer des emplois notamment aux jeunes s’est de leur apprendre un métier.

De nos jours, la formation en entretien routier offre plus d’opportunités d’emplois compte tenu des nombreux problèmes rencontrés par les services des travaux publics pour assurer l’entretien adéquat des réseaux routiers dont la dégradation ne fait que s’accélérer sous l’effet de la croissance du trafic et de la demande en transports routiers.

Dans ce sens, le CERFER met l’accent sur la formation en entretien routier et joue un rôle de premier plan grâce à son expérience de plus 40 ans de fonctionnement, déclare t’elle.

Cette conférence donnera lieu à des échanges assurément constructifs appuyés surtout par la présence du directeur général qui, « je suis certaine, pourra mieux vous renseigner sur ce centre dont il est le premier responsable ».

En espérant que cette conférence va susciter l’intérêt des jeunes de l’espace entente pour mieux s’orienter vers ces formations afin qu’elle puisse en tirer les dividendes et mieux entretenir nos routes, a souligné Mme lamido salamatou.

Créé en mai 1970, le CERFER qui a pour la mission est la formation des agents d’entretien routier est une institution spécialisée du Conseil de l’Entente – le Bénin, le Burkina Faso, la Cote d’Ivoire, le Niger et le Togo-

Dans la même catégorie