AGP Le Maroc dans les perspectives d’accueillir la CAN 2025 AGP Boké : Le premier ministre déclare que le CNRD tient à un changement dynamique au profit de population AGP N’Zérékoré-Culture : Lancement de la 3e édition du festival des arts de la forêt AGP Nzérékoré/Education : Lancement de la formation des enseignants de CE1 et CE2 en mathématique et français AGP Boké : Le premier ministre Dr Bernard Goumou Chez le doyen de la ville AGP Rabat : Le complexe sportif Mohammed VI, véritable centre d’expertise et de Savoir-faire AGP Kankan : Les religieux ne partagent pas l’avis du ministre Charles Wright au sujet de Ismaël Nanfo AGP Kankan : Le ministre Alphonse Charles Wright dresse le bilan de sa tournée à l’intérieur du pays AGP Guinée : Chaque ministre doit faire parvenir dans un délai d’une semaine, la liste de l’ensemble des travaux et projets en cours d’exécution et ceux budgétisés pour l’exercice 2023 (Colonel Matadi Doumbouya) ATOP Loi de finances 2023 : les opportunités offertes aux PME présentées aux opérateurs économiques de la centrale

Conflit foncier à Séguéla : les protagonistes d’accord pour un règlement pacifique


  7 Juillet      97        Science (487), Société (41017),

   

Abidjan, 7 juil 2020 (AIP) – Les parties belligérantes dans le conflit foncier survenu lundi à Séguéla ont convenu, aux cours de rencontres séparées à l’initiative du sous-préfet Nemlin Abel, d’un règlement pacifique du différend.

« On est entre frères et aujourd’hui nous sommes condamnés à vivre ensemble. En écoutant nos vieux, on accepte de ne plus utiliser la force. C’est la famille », s’est exprimé l’un des meneurs de la fronde au sein de la grande famille Bakayoko, Zoumana Bakayoko dit ‘’Zoumbak’’, lors de la rencontre avec les Bakayoko à la sous-préfecture, non sans pointer un doigt accusateur vers la mairie qui aurait procédé à un lotissement partiel du site litigieux.

Se disputant la propriété d’un terrain d’une dizaine d’hectare situé à quatre kilomètres entre le centre-ville et le village communal de Fizanigoro, des jeunes des deux entités en sont arrivés à une bagarre rangée.

« On est toujours apaisés. On est chez nous tranquilles. Pour nous, il n’y a pas de problème », a, pour sa part, déclaré Binaté Vassindou, le chef de village et président de la mutuelle de Fizanigoro, au cours de la rencontre avec la communauté dudit village.

En attendant la tenue prochaine d’une réunion avec le préfet Diarrassouba Karim, le sous-préfet Nemlin Abel, le premier adjoint au maire, Sindou Dosso, l’imam principal de la grande mosquée, El hadj Bakayoko Aboubacar, et le chef du village de Séguéla, Diomandé Nama, ont également appelé à l’apaisement.

(AIP)

kkp/ask

Dans la même catégorie