Inforpress CSMJ pede diálogo institucional para ultrapassar situação actual nos órgãos da Justiça GNA Special voting exercise starts slow at Anyaa Sowutuom Constituency Inforpress Cabo-verdiana Edina Moreira nomeada Coordenadora Regional da Juventude da África Subsaariana para as questões de Género Infopress Centro de comando de São Vicente vai resolver “problemas sérios” de operacionalidade – Paulo Rocha Inforpress Cabo Verde com balanço positivo no diagnóstico e tratamento do VIH/Sida APS LÉGÈRE HAUSSE DES NOUVEAUX CAS DE COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’Evêque du diocèse de Gagnoa exhorte les fidèles de Lakota à la paix GNA Special Voting takes off smoothly in Amansaman, other constituencies in Accra APS COMMERCIALISATION ARACHIDIÈRE : L’USINE DE LA SONACOS À ZIGUINCHOR DANS L’ATTENTE DE SES PREMIÈRES GRAINES APS ZIGUINCHOR : DES OUVRAGES SOCIAUX FINANCÉS PAR ABOU DHABI ANNONCENT DES INVESTISSEMENTS PLUS IMPORTANTS

Congo : 330 coordonnateurs et superviseurs formés sur les techniques de recensement


  20 Novembre      18        Société (25492),

   

Brazzaville, 20 Novembre (ACI) – Au total 330 coordonnateurs et superviseurs de terrain pour le dénombrement pilote du 5ème Recensement général de la population et de l’habitation (Rgph-5) suivent une formation sur les techniques de collecte des informations nécessaires à cette opération.

Cette formation des formateurs d’une durée de 21 jours se tient simultanément à Dolisie, à Pointe-Noire et à Owando. Elle portera sur la méthodologie du dénombrement, le manuel de l’agent recenseur, le manuel d’interview personnel assisté par ordinateur (Capi) ainsi que sur celui du formateur, du contrôleur et du coordonnateur. Elle portera aussi sur le guide du superviseur, la collecte des données sur les infrastructures sanitaires, de même que sur la sensibilisation et la communication.

Ouvrant les travaux, le directeur général de l’Institut national de la statistique (Ins), M. Gabriel Batsanga, a invité les participants à prêter une attention aux modules de formation afin d’être capables de restituer les enseignements aux agents recenseurs et contrôleurs des districts et arrondissements qui seront sous leur responsabilité.

L’Ins, a-t-il indiqué, compte sur leur capacité d’encadrer à leur tour environ 9.000 agents recenseurs qui seront déployés dans tout le pays pour la collecte des données dans les ménages. «Chacun de vous sera affecté pour conduire, former et exécuter le dénombrement. Vous serez les seuls responsables de la réussite de cette opération dans l’entité administrative qui vous sera confiée», a insisté M. Batsanga.

Contrairement aux précédents recensements des années 1974,1984 ,1996 et 2007, le Rgph-5 à intégrer les Technologies de l’information et de la communication (Tic) dans la collecte des données. Ainsi, pour mener à bien le Rgph-5, l’Ins a procédé dès 2015 à l’évaluation des recensements passés pour tirer des leçons.

Ces innovations entraînent un défi supplémentaire dans la stratégie de former le personnel de terrain et de réduire la taille habituelle des zones de dénombrement, afin de tenir compte de l’ampleur du travail que peuvent accomplir les agents de terrain dans le temps réglementaire imparti.

Le but du dénombrement est d’actualiser l’effectif global de la population du Congo ainsi que ses caractéristiques sociodémographiques et économiques.

Dans la même catégorie