AIP Environ 1,6 million d’Ivoiriens sortis de la pauvreté (Alassane Ouattara) AIP Ouattara appelle l’Afrique  » à prendre toute sa place au sein du Conseil de sécurité de l’ONU » AIP Le ministère de la Fonction publique engagé à réduire le délai du premier mandatement des fonctionnaires AIP Des poches de sang collectées à Tiassalé AIP La Secrétaire générale de la Francophonie en visite de travail au Bénin AIP La sécurisation du foncier rural expliquée aux populations de Soubré AIP Le conseil régional de Gbêkê et Crédit Access signent une convention de partenariat pour le financement des micro-entrepreneurs AIP Alassane Ouattara félicite les chefs coutumiers de Sinfra pour leur contribution au maintien de la paix AGP Gabon: Olam apporte son soutien financier à deux jeunes entrepreneurs du village Bemboudié AGP Gabon:Jean Stanislas Ellang en soutien aux personnes handicapées

CONGO : 4.653 CAS DE MALADIES RECENSÉS PENDANT LES EXAMENS D’ETAT, SESSION 2020


  2 Septembre      21        Santé (7431),

   

Brazzaville, 02 Septembre (ACI) – Au total 4.653 cas de maladies, durant
tous les examens d’Etat confondus, session 2020, ont été gérés par le
personnel de santé de la sécurité civile, a annoncé, le 2 septembre à
Brazzaville, le médecin des urgences et des catastrophes, Mme Daniela
Glore Ngassielé.

Faisant le bilan de la couverture sanitaire des examens d’Etat, session
2020, elle a fait savoir que ces cas concernent, entre autres examens,
le Baccalauréat général avec 1.898 cas, soit 40,79% ; le Brevet d’études
du premier cycle (Bepc) avec 1.598 cas, soit 34,34%, et  le Baccalauréat
technique avec 658 cas, soit 14,14%.

Selon elle, trois motifs de consultations prédominants ont été relevés,
à savoir les céphalées avec 1.529 cas, soit 32,86% ; l’accès palustre
avec 539 cas, soit 11,58%; les douleurs abdominales avec 439 cas, soit
9,43%, et d’autres motifs avec 2.146 cas, soit 46,12%.
Pour la  mutualisation des efforts avec les experts des ministères en
charge de l’Enseignement général et technique, les services de la
sécurité civile ont aussi procédé au remplissage en eau potable des
cubitainers installés dans les écoles. Celui-ci leur a permis de livrer
303.200 litres d’eau, a-t-elle précisé.

«Pour la prochaine campagne, nous suggérons le renforcement des mesures
afin d’éviter d’éventuelles contaminations, car la moindre négligence
peut être préjudiciable», a dit Mme Ngassielé, réitérant la demande de
prise en charge psychologique des candidats à l’orée des examens, afin
de les aider à mieux gérer le stress.

A cette occasion, elle a déploré les difficultés d’accéder à certains
centres d’examens, à l’instar de ceux de Moutabala, notamment leur
localisation.
Depuis trois ans, l
e ministère de l’Intérieur et de la décentralisation, par le biais de la
direction générale de la sécurité civile, accompagne les ministères en
charge de l’Enseignement général et technique dans la prise en charge
sanitaire des candidats et du personnel de supervision des examens
d’Etat, a-t-on rappelé.

Dans la même catégorie