MAP SM le Roi félicite le président chinois à l’occasion de la fête nationale de son pays MAP Fès : Campagne numérique pour des services communaux aux jeunes MAP Fès : Une unité mobile de dépistage du Covid-19 sillonne la ville AIP Rotary club Abidjan Akwaba lance sa campagne de lutte et de sensibilisation contre le cancer AIP Des animaux mis en fourrière pour lutter contre leur divagation à Gbéléban AIP Des transporteurs du Bounkani s’imprègnent des nouveaux cars bientôt mis à leur disposition AIP Le préfet du Bounkani met en garde contre la vente des kits scolaires offerts par l’Etat APS EXAMENS SCOLAIRES : LES BONS RÉSULTATS À LA LOUPE DES ACTEURS APS LA LIGUE AMATEUR PRÔNE UNE REPRISE ANTICIPÉE GNA GFA, others end CAF Club Licensing and stadia workshop

CONGO : 60 JEUNES DE MBANDZA-NDOUNGA ET DE LOUMO SERONT INITIÉS À L’AGROFORESTERIE


  1 Septembre      8        Environnement/Eaux/Forêts (2114),

   

Brazzaville, 1er Septembre (ACI) – La ministre de l’Économie forestière, Mme Rosalie Matondo, et le représentant du Programme des
nations unies pour le développement (Pnud), M. Maleye Diop, ont signé le 31 août à Brazzaville, un accord pour permettre à 60 jeunes producteurs de Mbandza-Ndounga et de Loumo, dans le département du Pool, d’être initiés aux techniques de production dans l’agroforesterie.

Cet accord s’inscrit dans le cadre du projet de renforcement de la paix pour la promotion du relèvement socio-économique, le dialogue,
l’éducation et la promotion des opportunités au bénéfice des jeunes dans les zones affectées par les crises. Il mobilise un financement de 32 millions 925 mille 550 de Fcfa pour une durée de six mois renouvelables.

Il permettra d’identifier, d’organiser et de former ces jeunes à la gestion de leur exploitation ainsi qu’à la recherche des débouchés pour
leur production. Il sera réalisé avec l’appui technique du Centre de valorisation des produits forestiers non ligneux (Cvpfnl).

Pour Mme Matondo, cet accord constitue un jalon majeur de la manifestation de la volonté du gouvernement de réduire ou d’éradiquer la
violence communautaire, le chômage et la pauvreté dans les zones post-conflits du département du Pool.

De son côté, le représentant du Pnud au Congo a souhaité que les activités prévues dans le cadre de ce projet puissent contribuer à
l’autonomisation de ces jeunes, à l’amélioration de leurs conditions de vie et au développement socioéconomique des localités concernée.

M. Maleye Diop a également souligné que cet accord vise aussi à lutter contre la déforestation. En effet, le Pool est non seulement l’un des
départements qui utilise l’agriculture itinérante sur brulis, mais aussi un grand pourvoyeur de charbon de bois, de bois de chauffe et d’autres produits dérivés de l’exploitation forestière.

Ces pratiques, a-t-il précisé, impactent négativement les zones de captage des eaux et les forêts ripicoles des bassins hydrographiques et
des affluents du Bassin du Congo.

Au cours de la signature de cet accord, la ministre de l’Économie forestière a remis au représentant du Pnud un don d’un lot de flacons
d’huiles essentielles produites par le Cvpfnl.

Dans la même catégorie