MAP Côte d’Ivoire: le gouvernement examinera l’octroi à l’opposition d’un poste de vice-président à la Commission électorale MAP Côte d’Ivoire/présidentielle : 7 morts dans des heurts près d’Abidjan MAP Nigeria: des hommes armés tuent 20 villageois dans le nord-ouest AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le PM Hamed Bakayoko échange avec les ambassadeurs des pays membres du Conseil de sécurité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Dialogue politique: Le gouvernement accède à la demande de restructuration de la CEI formulée par l’opposition AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Anoblé explique les enjeux de la candidature de Ouattara aux chefs de communautés de San-Pédro AGP Media/Obsèques feu Ben Daouda Sylla : L’ex-directeur général de l’AGP a regagné sa dernière demeure à Conakry. AGP Labé/ Présidentielle 2020 : les activités toujours paralysées et des blessés enregistrés à l’hôpital régional. APS LE DG DE L’ISRA DÉPLORE LES PERTES OCCASIONNÉES PAR LES BIO AGRESSEURS APS ADOPTION D’UNE SÉRIE DE DÉCRETS RELATIFS AUX ACTIVITÉS PÉTROLIÈRES ET GAZIÈRES

CONGO : 64 AGENTS DU LABORATOIRE NATIONAL REVENDIQUENT LEUR SALAIRE


  2 Octobre      4        Entreprises (304),

   

Brazzaville, 02 Octobre (ACI) – Dans une pétition publiée à Brazzaville, soixante-quatre agents du Laboratoire national de santé publique (Lnsp), ont revendiqué leur salaire, suite à leur radiation du bordereau de paiement dudit établissement.

Regroupés en collectif, ces agents ont demandé le paiement de neuf mois de salaires impayés. Ils ont fait savoir que deux types de contrats les lient au Lnsp, à savoir le contrat à durée indéterminée (Cdi) et le contrat à durée déterminée (Cdd).

Par ailleurs, ils ont fait savoir que les agents ayant un Cdi ont perçu des arriérés de salaires du mois d’avril et mai 2019, sur la base de leur état de sommes dues, courant janvier 2020, en attendant leur régularisation dans les bordereaux des salaires.

«A l’arrivée de l’actuel directeur général par intérim, tout a changé. Au total soixante-quatre agents recrutés ont été mis à l’écart, privés du droit de travailler au sein du laboratoire pour des raisons d’inexistence de dossiers au service administratif», souligne la pétition.

Le directeur général du Lnsp, M. Fabien Roch Niama, a pour sa part plaidé pour l’augmentation du budget dudit laboratoire, dans le but de recruter définitivement ces agents, tout en promettant de soumettre le dossier à l’examen du comité de direction.

«Je les avais reçus pour dire qu’ils étaient recrutés en régulation. Je leur avais dit que c’est le comité de direction qui devrait valider cette procédure et nous donner le budget. Un courrier est adressé par ma tutelle au Premier ministre pour désignation d’un président du comité de direction», a ajouté M. Niama.

Le budget annuel du Lnsp est estimé à un milliard 500 millions de Fcfa, a-t-on appris.

Dans la même catégorie