AIP CAN 2019/ Côte d’Ivoire domine le Rwanda (3-0) lors du dernier match des éliminatoires AIP Côte d’Ivoire/Le Président Ouattara prend part à la célébration des 80 ans de l’EMPT AIP Côte d’Ivoire: Un contingent de 650 soldats ivoiriens bientôt déployé au Mali pour une mission de paix MAP Mali: Plus de 130 civils tués dans l’attaque d’un village peul du centre du pays (nouveau bilan) MAP Africa CEO forum 2019: des projets de plus d’un milliard de dollars à financer AIP Côte d’Ivoire: Les responsables d’entreprises informés sur le plan de financement des PME AIP Le député de Ouragahio affirme que les coups d’Etat sont dépassés en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire: Un Comité d’experts réfléchit sur le programme du MASA 2020 APS PACASEN : UN ÉLU DEMANDE QUE LES FONDS SOIENT DISPONIBLES À TEMPS APS LOUGA : 98% DES HABITANTS ONT ACCÈS À L’EAU POTABLE (DIRECTEUR SDE)

Congo : 75 jeunes formes à l’utilisation des instruments du jazz


  29 Avril      46        Arts & Cultures (2421), Musique (449),

   

BRAZZAVILLE, 29 AVRIL(ACI) – Au total 75 jeunes dont six filles ont été formés durant 15 jours au cours d’un atelier de perfectionnement à Brazzaville, organisé par l’Organisation des Nations Unies pour la Science, l’Education et la Culture (UNESCO), en vue d’une meilleure utilisation des instruments de la musique jazz.

A l’occasion de la célébration par anticipation de la Journée internationale du jazz, le 28 avril dans la ville capitale, ces jeunes ont restitué la formation reçue à travers leur prestation qui a porté sur quatre chants dont «12 mesures, formule du jazz» et «All of me». A titre d’encouragement, ils ont reçu chacun une attestation de fin de formation.

«La formation de ces jeunes s’inscrit dans le cadre d’un projet que nous avons dénommé Jazz arrondissement, au cours duquel ils vont se constituer en différents groupes du jazz qui vont intervenir pour la prochaine édition de la journée internationale du jazz», a confié le coordonnateur du collectif d’artistes musiciens «Congo Ndule Jazz», M. Frédy Mabanza, au cours de la cérémonie officielle marquant la clôture des activités du jazz, débutées le 15 mars dernier.

Selon M. Mabanza, le jazz est un genre musical qui met en exergue le dialogue, l’entente et se joue à trois ou quatre personnes. Avec ces jeunes jazz men, cette musique identitaire qui s’est universalisée, a de l’avenir au Congo, a-t-il poursuivi.

Pour sa part, l’artiste musicienne Dorelle Grâce Mboukou, qui a appris à jouer de la guitare, a souligné que «depuis que j’ai commencé la musique en 1999, je me disais que le jazz était d’origine américaine. Grâce à cet atelier de perfectionnement, j’ai compris que le jazz a des origines africaines. Le jazz m’a donné beaucoup d’inspiration», a-t-elle mentionné.

De son côté, Mlle Mirta Joliveth Mayindou âgée de 13 ans, a indiqué qu’elle aime le jazz, et la batterie c’est son instrument préféré. Elle a commencé à jouer à la batterie à 5 ans. (ACI)

Dans la même catégorie