MAP SM le Roi préside la cérémonie d’inauguration de l’écosystème du Groupe PSA au Maroc, une nouvelle illustration de l’excellence du « Made in Morocco » INFORPRESS INSP garante que a mortalidade infantil no período neonatal não é alarmante mas sim um desafio – INSP INFORPRESS Jorge Santos considera que o Tribunal de Justiça da CEDEAO é um instrumento privilegiado para proteger os cidadãos INFORPRESS Ministro do Turismo defende trabalho articulado entre Governo e privados para que cruzeiristas gastem mais no país ANP Mécanisme d’évacuation d’urgence des réfugiés : plus de 1300 évacués de la Libye au Niger réinstallés (HCR) AIB Les archivistes, les documentalistes et les bibliothécaires dénoncent les difficiles conditions de travail AIB Le président du Faso Roch Kaboré « ne semble pas comprendre que la réconciliation nationale est la seule voie de salut pour le Burkina Faso » (Yacouba Isaac) AIB Burkina : Le président Kaboré reçoit un rapport sur la libre circulation des personnes et des biens ACI CONGO: NÉCESSITE POUR LES ETATS D’HARMONISER LES POLITIQUES POUR FAIRE RÉGNER LA SÉCURITÉ ACI CONGO: CÉLÉBRATION DU 25EME ANNIVERSAIRE DU PARTENARIAT POUR LA CONSERVATION DU PARC NOUABALE-NDOKI

Congo : 75 jeunes formes à l’utilisation des instruments du jazz


  29 Avril      53        Arts & Cultures (2541), Musique (488),

   

BRAZZAVILLE, 29 AVRIL(ACI) – Au total 75 jeunes dont six filles ont été formés durant 15 jours au cours d’un atelier de perfectionnement à Brazzaville, organisé par l’Organisation des Nations Unies pour la Science, l’Education et la Culture (UNESCO), en vue d’une meilleure utilisation des instruments de la musique jazz.

A l’occasion de la célébration par anticipation de la Journée internationale du jazz, le 28 avril dans la ville capitale, ces jeunes ont restitué la formation reçue à travers leur prestation qui a porté sur quatre chants dont «12 mesures, formule du jazz» et «All of me». A titre d’encouragement, ils ont reçu chacun une attestation de fin de formation.

«La formation de ces jeunes s’inscrit dans le cadre d’un projet que nous avons dénommé Jazz arrondissement, au cours duquel ils vont se constituer en différents groupes du jazz qui vont intervenir pour la prochaine édition de la journée internationale du jazz», a confié le coordonnateur du collectif d’artistes musiciens «Congo Ndule Jazz», M. Frédy Mabanza, au cours de la cérémonie officielle marquant la clôture des activités du jazz, débutées le 15 mars dernier.

Selon M. Mabanza, le jazz est un genre musical qui met en exergue le dialogue, l’entente et se joue à trois ou quatre personnes. Avec ces jeunes jazz men, cette musique identitaire qui s’est universalisée, a de l’avenir au Congo, a-t-il poursuivi.

Pour sa part, l’artiste musicienne Dorelle Grâce Mboukou, qui a appris à jouer de la guitare, a souligné que «depuis que j’ai commencé la musique en 1999, je me disais que le jazz était d’origine américaine. Grâce à cet atelier de perfectionnement, j’ai compris que le jazz a des origines africaines. Le jazz m’a donné beaucoup d’inspiration», a-t-elle mentionné.

De son côté, Mlle Mirta Joliveth Mayindou âgée de 13 ans, a indiqué qu’elle aime le jazz, et la batterie c’est son instrument préféré. Elle a commencé à jouer à la batterie à 5 ans. (ACI)

Dans la même catégorie