MAP Gabon : Ali Bongo exige du gouvernement des résultats concrets pour un développement vigoureux AIP Au moins cinq priorités à relever par la Côte d’Ivoire dans l’atteinte des ODD dans les cinq prochaines années AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Tournoi UFOA B: Le Ministre Danho exprime la reconnaissance de l’Etat aux Eléphanteaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les postes téléviseurs désormais supprimés dans les établissements sanitaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet de promotion des droits de la femme lancé mercredi à Abidjan AIP Côte d’Ivoire -AIP/Le Cénacle des journalistes séniors présenté au ministre de la Communication et des Médias GNA President Akufo-Addo names Jubilee House officials ANP Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de 4 soldats nigériens dans la région de Diffa MAP ICESCO: Conférence internationale mercredi sur les technologies intelligentes et la résilience pour une agriculture durable en Afrique GNA Let’s stop the blame game and support the President

Congo : Adoption d’une feuille de route pour l’accélération de l’opérationnalisation du Fonds Bleu


  2 Décembre      19        Environnement/Eaux/Forêts (2395),

   

Brazzaville, 02 Décembre (ACI) – La quatrième réunion du comité de pilotage de l’étude de préfiguration du Fonds bleu pour le Bassin du Congo tenue le 1er décembre à Brazzaville par visioconférence, a adopté une feuille de route pour l’accélération de l’opérationnalisation de ce fonds.

Les participants à cette rencontre ont apporté des contributions aux documents transmis par le consortium avant leur validation par les ministres. Ils ont suggéré la nécessité primordiale de doter ce fonds d’une gouvernance crédible. A ce sujet, les pays membres ont décidé de réaliser une étude de préfiguration permettant d’élaborer un plan d’investissement et présenter un modèle de véhicule financier.

La rédaction des termes de référence de cette étude débutée à Rabat au Maroc avec la tenue de la première réunion du comité ad hoc, s’est achevée à Brazzaville le 1er août 2018.

Intervenant à l’ouverture de la rencontre, la ministre congolaise du tourisme et de l’environnement, Mme Arlette Soudan-Nonault, a précisé que le Fonds Bleu pour le Bassin du Congo vise à mobiliser les ressources nécessaires, auprès des États, des contributeurs et investisseurs, en vue du financement de la mise en œuvre des programmes et projets concourant au développement durable et à la promotion de l’économie bleue.

De son côté, la directrice du Centre de compétences en changements climatiques 4C Maroc, Mme Rajae Chafil, a indiqué que le Centre 4C Maroc était heureux d’apporter son soutien aux deux commissions mises en place à savoir la commission du Bassin du Congo et la commission climat du Sahel.

Il en est de même pour le commissaire chargé de l’environnement de la commission de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Ceeac), M. Honoré Tabuna, a souligné que l’appui de son institution à l’accélération de l’opérationnalisation du Fonds bleu pour le Bassin du Congo figurait parmi les priorités approuvées par les chefs d’Etat de la communauté.

Pour le représentant résident du PNUD au Congo, M. Malaye Diop, le Fonds bleu pour le Bassin du Congo est un outil pour soutenir les pays dans la mise en œuvre de leurs engagements climatiques et leurs plans de relèvement post Covid-19.

« Le PNUD restera, pour sa part, disponible et réitère son engagement à accompagner cette dynamique positive en capitalisant sur ses avantages comparatifs, son réseau de partenaires et d’experts et ses expériences et connaissances dans le domaine du changement climatique et du développement durable », a-t-il déclaré.

Le Fonds bleu pour le Bassin du Congo est une initiative de la Fondation Brazzaville, annoncée par le chef de l’Etat congolais Denis Sassou N’Guesso lors de la COP 22 à Marrakech au Maroc. Il a été officiellement lancé en 2017 à Oyo en République du Congo.

Dans la même catégorie