AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 12 coupeurs de route mis en déroute sur l’axe Koutouba-Mango APS DALIFORT : DES FEMMES FORMÉES AU TIC APS IBRAHIMA NIANE CONSTRUIT SON ASCENSION APS SAINT-LOUIS : LA PLACE FAIDHERBE REBAPTISÉE ‘’BAYA-NDAR’’ GNA Government will ensure employment security for communication sector workers APS TRANSFERT D’ALFRED GOMIS : DIJON ET RENNES S’ACCORDENT APS LA FPU INVITE À UN RETOUR AUX VALEURS DE LA FAMILLE AGP Le SEENA s’interroge sur l’avenir de l’éducation au Gabon AGP «Il n’y a aucun conflit entre le Gouvernement et les ordres religieux» (Ministre de l’Intérieur) AGP Gabon : Le Gouvernement allège le couvre-feu d’une heure

CONGO : BIENTÔT UN ATELIER DE VALIDATION DU PLAN D’ACTIONS 2020-2022 DE LA PRESSE EN LIGNE


  3 Septembre      12        Médias (1379),

   

Brazzaville, 03 Septembre (ACI) – Le président du bureau exécutif du
Collectif des médias en ligne du Congo (Cmlc), M. Jean Eudes Nganga,  a
annoncé, le 2 septembre à Brazzaville, que la plateforme desdits médias
entend organiser dans les prochains jours un atelier de validation du
plan d’actions 2020-2022 de cette organisation.

Il a fait cette annonce au cours d’un entretien avec le ministre de la
Communication et des médias, porte-parole du gouvernement, M. Thierry
Lezin Moungalla. Profitant de cette occasion, il a sollicité
l’accompagnement du ministère en charge des médias pour la réalisation
de ce projet.

Outre cette préoccupation, plusieurs points ont été au centre de
l’échange entre M. Moungalla et le bureau exécutif dudit collectif,
parmi lesquels le renforcement de la collaboration, en vue de relever
les grands défis de la presse en ligne.

Au cours de cet entretien, Nganga a exposé sur les objectifs, la
mission, les actions menées et les perspectives de la plateforme.
Parlant des missions de cette organisation, il a cité, entre autres,
celle qui consiste à contribuer à l’amélioration du traitement des
informations et à lutter contre les Fake news à travers les productions
médiatiques.

Pour ce qui est des perspectives, M. Nganga a rassuré M. Moungalla de
l’engagement des médias en ligne à apporter leur contribution à
l’élaboration du cadre juridique qui devrait régir ce secteur. Selon
lui, c’est dans ce sens aussi que s’est inscrit l’entretien avec le
ministre de la Communication et des médias.

Par ailleurs, il a fait part au ministre en charge des médias de la
préoccupation de la plateforme qui souhaite un allègement des coûts pour
la reconnaissance.

Dans son propos, M. Moungalla a fait remarquer que les actions que mène
ce collectif des médias en ligne tiennent une place importante dans le
toilettage de ce secteur. Ainsi, il a promis que son département ne
ménagera aucun effort pour accompagner cette presse. « La disponibilité
du ministère vous est acquise », a-t-il rassuré.

Outre le président du Cmlc, la délégation de cette plateforme était
composée du chargé des finances, de la trésorière générale et du chargé
de la communication dudit collectif, respectivement M. Paulgy Oko, Mme
Brègie Diane Pambou et M. Benjamin Kaya.

Le Cmlc est un collectif d’une quinzaine de médias spécialisés des
questions d’actualité, de sensibilisation et d’analyse de l’information.
Ses différentes activités ne sont soutenues que par les médias membres.
Il a vu le jour en 2018, dans le but de collecter, de traiter et de
publier des informations sur Internet.

Dans la même catégorie