MAP COM2019: Focus sur les politiques budgétaires, le commerce intra-africain et le secteur privé à l’ère du numérique MAP L’Afrique abrite le plus grand nombre de déplacés internes (Vice-secrétaire générale de l’ONU) ANGOP PR considera Cuito Cuanavale património da África Austral APS CONTRE MADAGASCAR, ALIOU CISSÉ PROMET DE METTRE  »LA MEILLEURE ÉQUIPE POSSIBLE » APS LA RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES REQUIERT L’IMPLICATION DE TOUS LES ACTEURS (VICE-MINISTRE POLONAIS) APS MACKY SALL INVITÉ À ŒUVRER POUR  »UNE SOCIÉTÉ SANS ENFANT MENDIANT, NI DÉFICIENTS MENTAUX EN ERRANCE (…) ». MAP Mali: au moins une cinquantaine de civils tués dans l’attaque d’un village peul ACP RDC: Le secrétaire de l’OIF s’entretien avec les femmes entrepreneures ACP La TICAD souligne l’importance des infrastructures de base dans le développement de la RDC ACP RDC: Démarrage des opérations de contrôle de l’application du SMIG dans le secteur du commerce

Congo : célébrer la capacité du Jazz de promouvoir le dialogue entre les cultures


  29 Avril      47        Arts & Cultures (2419), Musique (449),

   

BRAZZAVILLE, 29 AVRIL (ACI) – Le monde célèbre la capacité du jazz de promouvoir le dialogue entre les cultures et d’accroître le respect pour les droits de l’homme, a indiqué le directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, dans son message lu, le 28 avril à Brazzaville, par le représentant par intérim de cette institution onusienne dans la ville capitale, M. Richard Bouka.

M. Bouka a lu ce message à l’occasion de la célébration officielle anticipée à Brazzaville, le 28 avril, de la 5ème édition de la Journée internationale du jazz, d’ordinaire commémorée le 30 avril de chaque année.
Le concert de jazz qui a réuni plusieurs groupes à l’Hôtel de la Préfecture, a été l’événement phare de cette célébration à Brazzaville, organisé en partenariat par le ministère de la culture et des arts, le ministère de l’enseignement supérieur et l’Organisation des Nations Unies pour la Science, la Culture et l’Education (UNESCO).
Outre la restitution faite par les jeunes participants à l’atelier de perfectionnement sur l’utilisation des instruments de musique jazz, plusieurs groupes du collectif «Congo Ndule Jazz» ont participé à cette célébration, parmi lesquels «N Jazz Quartet», «Africa Brass» et «Wakassa Jazz», des orchestres professionnels congolais qui ont démontré l’hybridité du jazz à travers leurs prestations ayant mis en exergue un brassage de rythmes de divers horizons culturels.
Selon le message de Mme Bokova, à l’occasion de cette 5ème édition de la Journée internationale du jazz, l’UNESCO célèbre tous les musiciens, les peintres, les écrivains, les historiens, les universitaires et les passionnés du jazz du monde entier, qui rendent hommage à cette musique pour sa capacité à unir les peuples et ses contributions à la paix, en ce sens que son rythme et sa diversité ont renforcé la lutte contre toutes les formes de discriminations et de racisme.
Cette année, poursuit le message, la Havane, la capitale cubaine, sera l’hôte mondial de la Journée internationale du jazz. Cela témoigne des liens étroits de cette ville avec cette musique. «La Havane et la culture florissante de Cuba ont donné naissance au mouvement du jazz afro-cubain», a indiqué Mme Bokova.
Pour sa part, le Secrétaire général de la Mairie centrale, M. Abraham Ibela, a indiqué que, étant consacrée ville créatrice de l’UNESCO dans la catégorie musicale le 18 octobre 2013, Brazzaville ne devait pas restée en marge de cette célébration. Il a, de ce fait, invité les participants et tous les Brazzavillois à s’approprier la Journée internationale du jazz et à cesser de percevoir cet événement culturel majeur comme une banale manifestation.
Il a exhorté les Brazzavillois à œuvrer au soutien de la capacité de Brazzaville de construire sa route vers l’éternité, en explorant tous les domaines susceptibles d’apporter une valeur ajoutée dans le processus de développement d’un destin commun.
Le jazz, a-t-il indiqué, est une expression de la créativité et de la diversité. De ce fait, il fait tomber les barrières et créer les opportunités pour la compréhension mutuelle, la tolérance et encourage l’innovation artistique qui ouvre la voie tant aux nouvelles formes d’expression qu’à l’inclusion des formes traditionnelles de musique dans les nouvelles. (ACI)

Dans la même catégorie