AIP Baromètre des CEOs africains 2020 : La Côte d’Ivoire, pays le plus attractif pour les investisseurs (Etude) AIP Inter/ Alassane Ouattara appelle à une riposte collective contre la COVID-19 AIP Visite d’État: Des cadres de Manfla mobilisent les populations pour le meeting à Zuénoula AIP Visite d’Etat: 1.200 habitants du quartier Proniani de Sinfra connectés au réseau électrique AIP Visite d’État: CI-Energies soutient le secteur éducatif de Sinfra AIP Visite d’Etat: Ouattara va procéder à la mise sous tension électrique de trois villages de Zuénoula AIP Visite d’Etat: les villages de Baazra I, Baazra II et Klazra reconnaissants au chef de l’Etat AIP Visite d’Etat: Les travaux de bitumage de l’axe routier Sinfra-Bouaflé lancés AIP Inter/ Ouattara exprime sa gratitude aux partenaires internationaux engagés pour la réussite de l’élection présidentielle AIP Visite d’Etat : Plaidoyer pour l’électrification de la maternité de Baazra

CONGO : DES MICRO-SUBVENTIONS OCTROYÉS À 200 ACTEURS DU SECTEUR INFORMEL


  18 Juillet      8        Economie (9742),

   

Brazzaville, 18 juillet (ACI) – Deux cents acteurs du secteur informel, frappés par les mesures de lutte contre la pandémie du coronavirus (Covid-19), vont bénéficier des subventions du Pnud et du ministère des Petites et moyennes entreprises, de l’Artisanat et du Secteur informel, a-t-on noté à l’issue de la 2ème édition des assises nationales de l’entreprenariat au Congo, le 17 juillet à Brazzaville.

A cette occasion, le ministère en charge des Pme et le Pnud ont signé une lettre d’accord pour l’octroi de micro-subventions à ces acteurs, pour leur permettre de relancer leurs activités. Cet appui permettra également de faciliter l’accès aux marchés et à l’alimentation des ménages vulnérables dans les localités de Brazzaville et Pointe-Noire, retenues pour la première phase.   Il est inscrit dans le cadre du principe central des Objectifs de développement durable 2030 « de ne laisser personne de côté ».

En effet, 54,5 millions de francs CFA sont disponibles pour financer plusieurs domaines d’activités, notamment la ferronnerie, la vulcanisation, la mécanique, la vannerie et la cordonnerie. Ces micro-subventions visent à renforcer les capacités des petits acteurs du secteur informel plus particulièrement ceux évoluant dans les secteurs d’activités économiques déclarées non essentielles ayant été à l’arrêt pendant la période du confinement.

L’identification des acteurs, précise-t-on, s’est faite en étroite collaboration avec le ministère de tutelle à partir des données disponibles et des critères de sélection préalablement fixés.

«La Covid-19 a secoué le monde entier le Congo y compris. Elle a aussi obligé les différents Etats à prendre des mesures sévères afin de faire face à cette crise sanitaire ; ces mesures ont d’une manière ou d’une autre impacté le secteur informel. Cet appui n’est que symbolique car l’ampleur du problème est beaucoup plus importante », a déclaré le représentant du Pnud au Congo, M. Maleye Diop.

De son côté, la ministre en charge des Petites et moyennes entreprises, Mme Yvonne Adelaïde Mougani, s’est réjouie de cet acte qui permettra à deux cents acteurs du secteur informel évoluant dans des métiers retenus de pouvoir bénéficier d’un appui financier.

Elle a, par ailleurs, souligné la mise place d’un mécanisme permettant aux acteurs de s’habituer aux crédits revolving qui se mettront en place et modifieront leurs comportements. (ACI)

Dans la même catégorie