AIP Ladji Abou Sanogo installé officiellement dans ses fonctions de délégué général de l’UNJCI ACP La pastèque augmente la vitalité des vaisseaux sanguins, selon un médecin ACP Dr Nico ou génie artistique dans le fondement de la musique congolaise moderne (Arthur Kayumba) ACP La 20ème édition du Festival national de Gungu confirmée du 24 au 28 septembre 2020 au Musée national de la RDC AGP Siguiri/Société : Renforcement des capacités des jeunes au montage des projets. AGP Mamou/environnement : 10 hectares de forêts reboisés par les chasseurs de Teguereya APS LE PROJET GOYN PRÉSENTÉ AUX ACTEURS DE DIOURBEL APS LE CORONAVIRUS IMPOSE SA LOI AUX ASC APS COVID-19 : LE PIB RÉEL DU SÉNÉGAL SE CONTRACTERA DE 0,7 % EN 2020 (FMI) APS 30 FILLES DU CENTRE SAUVEGARDE DE THIÈS FORMÉES EN COUTURE

CONGO : DIX SOCIÉTÉS COMPTENT INVESTIR DANS DIVERS SECTEURS D’ACTIVITÉS


  1 Septembre      14        Société (22909),

   

Brazzaville, 1er Septembre (ACI) – Dix sociétés comptent investir dans divers secteurs d’activités porteurs de croissance, à la suite des
agréments définitifs accordés le 31 août à Brazzaville par la commission nationale des investissements, en sa troisième session de
l’année en cours.

A ce sujet, le président de ladite commission, M. Jean Raymond Dirat, a indiqué que ces sociétés comptent investir pour un total de 120
milliards 477 millions 226 mille Fcfa dans les secteurs de l’industrie, de l’agro-industrie, des télécommunications, du bâtiment et travaux
publics, de l’agriculture, des transports et dans le domaine des services.

Comme le prévoit la charte des investissements au Congo, les dix sociétés qui ont reçu les agréments doivent transformer leur matière
première sur le sol congolais, afin de contribuer à la diversification de l’économie nationale.

Par ailleurs, elles sont tenues de recruter prioritairement le personnel congolais et de l’immatriculer à la sécurité sociale. De ce fait, cinq
cents emplois directs sont prévus.

Pour sa part, l’État congolais va accorder certains avantages à ces sociétés, notamment la réduction des droits de douane, de la taxe sur le
bénéfice. Ces avantages porteront aussi sur d’autres charges fiscales, comme cela est prévu dans la charte des investissements.

Dans la même catégorie