MAP La femme, acteur dans le futur du continent africain, thème d’une rencontre mercredi prochain à Fès MAP RDC: Début du retrait de la mission de l’ONU dans le Sud-Kivu MAP Tunisie : une association dénonce la multiplication des procès contres les activistes en 2023 MAP Plus de 1000 cas de choléra signalés au Zimbabwe en une semaine (ministre) AGP Guinée: Biographie du nouveau premier ministre AmadouOuryBah AGP GUINÉE : BAH OURY NOMMÉ PREMIER MINISTRE CHEF DU GOUVERNEMENT MAP L’Assemblée de l’ONU-Environnement est aussi universelle que les valeurs qu’elle défend (Leila Benali) MAP Congo : démarrage de la production du gaz naturel liquéfié MAP ONU-Environnement: Mme Benali préside le lancement de l’initiative « Al-Mizan, une alliance pour la Terre » MAP Tunisie: la présidentielle prévue entre septembre et octobre 2024 (instance électorale)

CONGO: Don du matériel professionnel à 90 acteurs de l’économie informelle de Brazzaville


  5 Juillet      52        Economie (20560), Société (44522),

 

Brazzaville, 05 Juil (ACI) – Au total 90 acteurs de l’économie informelle exerçant dans huit branches d’activités à Brazzaville, dont près de 76% de femmes, ont reçu le 4 juillet, du matériel professionnel, en vue de jouer leur rôle dans l’éradication de la pauvreté et l’élimination des inégalités.

Il s’agit, entre autres, de 16 groupes électrogènes de 3 et 5 kva, 10 tendeuses électriques, cinq ordinateurs complets, 70 parasoleils, de gants, de massettes, de bottes,  d’une pompe à tarage, d’une machine à pression, d’un aspirateur automobile, de 35 brouettes, 65 pelles, cinq houes, cinq machettes, cinq râteaux, cinq congélateurs, cinq postes téléviseurs de 32 puces, trois cuisinières à gaz, un tapis gazon de 20 mètres et de trois motos tricycles.

Ce don du ministère de la Promotion de la femme, de l’intégration de la femme au développement et de l’économie informelle et du Pnud a concerné la mécanique, le lavage automobile, la photographie, la restauration, la coiffure homme, le maraîchage, le Cyber café et les femmes casseuses des pierres de Kombe.

D’une valeur de 89 millions 426.000 Fcfa, cette deuxième phase de l’appui-direct prend en compte 125 bénéficiaires de 14 branches de Brazzaville et Pointe-Noire. Elle s’inscrit dans le cadre du partenariat signé en 2021entre le ministère en charge du secteur informel et le Pnud, pour soutenir les efforts de relèvement post-Covid-19 de 300 acteurs dudit secteur.

A cette occasion, la ministre en charge de l’Economie informelle, Mme Ines Nefer Bertille Ingani, a exhorté les bénéficiaires à faire bon usage du matériel, en vue d’accroître leur productivité pour assurer la croissance de leurs revenus et migrer vers l’économie formelle.

En outre, elle les a encouragés à obtenir chacun son Numéro d’identification unique (Niu) et à dénoncer toutes les formes de violences faites à leur égard.
Pour le représentant résident adjoint du Pnud au Congo, M. Henry René Diouf, ces outils vont permettre de relever ces acteurs et d’améliorer leurs conditions de travail, les rendements de production et de réduire leur vulnérabilité.

«Au Congo, l’informel emploi plus de 73.ooo personnes dans 42.000 unités de production. Il représente une source de revenu pour les personnes avec très peu d’options et joue un rôle important dans l’économie mondiale et la réduction de la pauvreté et des inégalités s’il est soutenu. Son action contribue à deux Objectifs de développement durable (Odd) relatif à la réduction des inégalités définies dans l’agenda 2030 des Nations unies», a-t-il souligné.

Par ailleurs, l’administrateur maire de l’arrondissement 3, Poto-Poto, M. Jacques Elion, a fait savoir que cet acte a montré la détermination du ministère en charge de l’Economie informelle de faire de ce sous-secteur un pilier indispensable qui contribue à la croissance économique du pays.

De son côté, la directrice générale de l’Economie informelle, Mme Ida Maria La Fleur Massamba, a salué l’engagement du Pnud qui ne ménage aucun effort dans l’appui de l’action gouvernementale pour offrir les meilleures conditions de travail aux acteurs de l’économie informelle, subséquente à leur migration progressive dans l’économie formelle.

Pour Mme Mayouma Danielle, casseuse des pierres à Kombé, dans l’arrondissement 8, Madibou, «ce don vient à point nommé. La brouette et les Kavaki vont servir pour le transport des pierres, les parasoleils pour s’abriter» a-t-elle dit.

«Je remercie le ministère et le Pnud. J’ai des difficultés pour exercer ce métier de coiffure. Le matériel reçu va m’aider à travailler efficacement et à émerger de l’informel au formel. Cela fait plus de 7 ans que je pratique ce métier et c’est pour la première fois que je reçois un don», a confié M. Dieuveil Exaucé Bouki Mbiene.

Après la réception du don, les bénéficiaires ont signé une lettre d’engagement interdisant strictement la location, le prêt ou la vente dudit matériel. «En cas de non-respect de ses engagements, le groupement concerné se verra dans l’obligation de rembourser le gouvernement. Le ministère se réserve le droit de poursuite en justice le groupement ou le membre du groupement qui se sera mal comporté dans l’utilisation du matériel obtenu gracieusement», indique le document.

En juillet 2022, près de 200 acteurs avaient bénéficié de cet appui matériel lors de la première phase, a-t-on rappelé.

Dans la même catégorie