APS UN RACKETTEUR SE FAIT PASSER POUR LE GOUVERNEUR DE ZIGUINCHOR APS LA TERRE EST LE PLUS GROS RISQUE DE CONFLIT AU SÉNÉGAL, SELON MACKY SALL GNA Bui gets centre to provide science, technology and robotic education GNA NDC will settle aggrieved customers of Menzgold GNA Oti has no hand in the secessionist uprising – Nana Asiakwa Inforpress Presidente do SIACSA garante que conseguiram resolver as pendências dos vigilantes privados Inforpress Autárquicas 2020: PAICV exorta Governo a parar qualquer acção que vise corromper o eleitorado Inforpress Afrobasket 2021: Seleção nacional de basquetebol defronta hoje o Tchade no primeiro jogo do torneio de Wild Card APS OUVERTURE À DIAMNIADIO DES TRAVAUX DE LA JOURNÉE NATIONALE DE LA DÉCENTRALISATION APS COVID-19 : 24 NOUVEAUX CAS DONT 7 IMPORTÉS

CONGO : LA FMC ENTEND RESTRUCTURER SES INSTANCES DE BASE


  12 Octobre      12        Politique (12137),

   

Brazzaville, 12 Octobre (ACI) – La Force montante congolaise (Fmc) tiendra sa session inaugurale du comité central, avec une orientation clairement définie, portant sur la restructuration des instances intermédiaires de base pour gagner en efficacité sur le terrain électoral, a annoncé le nouveau premier secrétaire de cette organisation politique, M. Vadim Osdet Mvouba.

Il a fait cette annonce à l’issue de l’élection qui l’a porté à la tête du secrétariat permanent de cette structure, lors du premier congrès extraordinaire dudit mouvement, tenu du 9 au 10 octobre dernier.

Placé sous le thème «Membres et sympathisants de la Force montante congolaise, mobilisons-nous dans l’unité, la cohésion et la discipline pour arrimer notre organisation aux recommandations du 5ème congrès ordinaire du Parti congolais du travail (Pct), afin de défendre les intérêts moraux et matériels de la jeunesse congolaise», ce premier congrès a été organisé dans un format réduit en raison de la Covid-19.

Dans son discours de circonstance, outre la restructuration envisagée des instances intermédiaires de base de la Fmc, M. Mvouba a également annoncé la réévaluation de l’objectif global de cette force juvénile, afin de mieux connaître son visage à quelques mois de la présidentielle.

Aussi, il a appelé une rigoureuse application de son programme d’activités accès sur l’impulsion d’une action gouvernementale en faveur de la jeunesse et sur la réélection en 2021 du Président de la République, président du comité central du Pct, M. Denis Sassou-N’Guesso.

De même, il a préconisé la redynamisation de la jeunesse du parti en optimisant l’efficacité de l’union catégorielle y relative, l’organisation de la jeunesse en cercle de réflexion capable de produire des solutions alternatives et durable à ces priorités de développement qui s’imposent aux jeunes et leur mobilisation autour de leur leader, M. Denis Sassou-N’Guesso. Ces objectifs, a-t-il dit, constituent également son cheval de bataille.

Au cours de ce premier congrès, les participants ont fait quelques recommandations, notamment demander à tous les jeunes de la Fmc de s’inscrire avec promptitude sur la liste électorale et d’en apporter la preuve à sa hiérarchie.

Il s’agit également d’élaborer une charte de communication pour l’ensemble des membres de la Fmc, afin de définir le cadre règlementaire de gestion et de fonctionnement des forums et autres outils de communication et de créer auprès du secrétariat permanent de la Fmc une cellule d’éveil, en vue de soutenir les idéaux du Pct et de son président, M. Denis Sassou-N’Guesso.

Dans son discours de clôture, le secrétaire général du Pct, M. Pierre Moussa, a invité les jeunes de la Fmc à travailler dans l’humilité, la camaraderie et la confiance mutuelle. «Vous devez vous rassembler au maximum et privilégier par-dessus tout l’intérêt de l’organisation et de la communauté nationale. Le Pct sera sans faille à vos côtés pour la réussite totale de cette activité fondamentale», a-t-il poursuivi.

Le premier congrès de la Fmc a connu la participation de 146 congressistes sur 153 attendus.

Dans la même catégorie