MAP M. Bourita à Bamako porteur d’un message d’encouragement, d’amitié et de solidarité APS UN PROJET D’ASSISTANCE SOUS FORME DE TRANSFERTS MONÉTAIRES CIBLE PLUS DE 145.000 PERSONNES DANS 12 DÉPARTEMENTS APS MACKY SALL : « LE TER VA DÉMARRER DANS LES PROCHAINS MOIS » AIP Côte d’Ivoire –AIP / Le journal  » l’Inter  » rafle le prix du meilleur organe de presse de la CAIDP ANP Des journalistes ouest-africains en formation sur la lutte contre les crimes économiques et financiers ANP Rencontre des Cadres de la Communication : Les participants recommandent un rehaussement des subventions allouées au secteur APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER LES RÉFORMES DANS PLUSIEURS SECTEURS APS AGROÉCOLOGIE : DES ORGANISATIONS PAYSANNES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE PEAUFINENT LEUR CONTRIBUTION À LA POLITIQUE AGRICOLE NATIONALE APS MAGAL 2020 : SONATEL RENFORCE SA PRÉSENCE APS VERS UN ALLÉGEMENT FISCAL POUR LA PRESSE ET LE TOURISME SUR LA PÉRIODE 2020-2021

CONGO : LA PERFORMANCE DES CONSULTATIONS EXTERNES DU CHU-B EN COURS DE REVALORISATION


  3 Septembre      18        Société (23190),

   

Brazzaville, 03 Septembre (ACI) – Le ministre de la Santé, de la
population, de la promotion de la femme et de l’intégration de la femme
au développement, Mme Jacqueline Lydia Mikolo, a lancé les travaux de
l’atelier sur l’optimisation des  consultations externes du Centre
hospitalier universitaire de Brazzaville (Chu-B).

Ouvrant ces travaux, elle a indiqué que les échanges vont permettre de
revaloriser la performance des services les plus stratégiques dudit
hôpital et les consultations médicales et chirurgicales.

Ces travaux portent sur les consultations externes, les urgences, la
pharmacie et les laboratoires. Ils sont destinés à implanter de
nouvelles pratiques managériales et cliniques, a précisé Mme Mikolo,
souhaitant la mise en application des méthodes et outils de gouvernance
hospitalière et clinique élaborés avec la pratique des cadres et agents
du Chu-B.

« La réforme hospitalière est l’une des réformes majeures au regard des
besoins et des attentes de la population en matière de soins
hospitaliers », a-t-elle souligné.

En outre, elle a relevé les différentes interventions qui sont mises en
œuvre, parmi lesquelles l’actualisation du cadre juridique et
réglementaire des hôpitaux des districts sanitaires,
l’institutionnalisation des projets des établissements de la formation
initiale et continue des gestionnaires des hôpitaux.

« Dans l’optique de la réforme hospitalière, le gouvernement avait
adopté, lors des assises nationales de la santé tenues à Ewo en décembre
2016, huit réformes à mettre en œuvre afin d’améliorer le système
national de santé » a-t-elle rappelé.

Les travaux de l’atelier sur l’optimisation des  consultations externes
du Chu-B ont bénéficié de l’expertise de l’Unité de santé internationale
du Centre hospitalier de l’université de Montréal et des chefs de
services du Chu-B.

A cette occasion, les chefs de services de cet hôpital ont  mis en
évidence les principales problématiques qui entravent l’organisation et
le fonctionnement des services des consultations externes, entre autres
l’absence d’un cadre réglementaire.

Parmi les résultats attendus de ces travaux, figurent le renforcement du
pilotage managérial de la consultation externe, la professionnalisation
de l’accueil des patients et de la clientèle, ainsi que l’amélioration
de la qualité de l’offre des soins, a-t-on appris.

Dans la même catégorie