ACAP Les journalistes sportifs recommandent au gouvernement de subventionner leur l’association nationale ACAP L’Autorité Nationale des Elections (ANE) annonce la date des dépôts des candidatures aux élections groupées du 27 décemnbre2020 MAP OCP Africa et la BAD mobilisent 4 millions USD pour l’accès aux engrais en Côte d’Ivoire et au Ghana AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 500 femmes de Bouaflé sensibilisées à la citoyenneté et à la culture de la paix AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : L’ONG ADSR appelle les jeunes de Gagnoa à être des porteurs de paix AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : les structures RHDP d’Agboville en ordre de bataille APS UNIVERSITÉ DE THIÈS : LA GRÈVE DU SAES DANS LE ’’PROCESSUS DE MATURATION’’ D’UNE JEUNE UNIVERSITÉ (RECTEUR) APS DES ACTEURS DE LA FILIÈRE MIL FAMILIARISÉS À DE NOUVELLES VARIÉTÉS AMÉLIORÉES ET HYBRIDES DE L’ISRA ANP Des hommes des médias et des FDS outillés sur la gouvernance et la réforme du secteur de la sécurité ANP Le Président Issoufou Mahamadou inaugure la route Bagaroua-Illela

CONGO: L’ACC EXIGE À LA E2C ET À LA LCDE LA SIGNATURE DE LA FICHE DE RELEVÉ PAR L’AGENT ET LE CLIENT


  18 Septembre      11        Société (24023),

   

Brazzaville, 18 Septembre (ACI) – Le président national de l’Association congolaise des consommateurs (Acc), M. Eric Gélase Billy Malonga-Malonga, a exigé à La Congolaise des eaux (Lcde) et à la société Energie électrique du Congo (E2C) la signature de la fiche de relevé de l’index au compteur par l’agent et le client, en vue de certifier dorénavant chaque prise de l’index.

M. Malonga-Malonga a exprimé cette exigence lors d’une conférence de presse qu’il a animée à Brazzaville, après la mission d’observation effectuée à Pointe-Noire sur la consommation de l’eau et de l’électricité.

«Désormais, les agents de ces sociétés doivent apporter cette fiche de relevé pour certifier la prise de l’index devant un témoin vivant dans la parcelle concernée par le contrôle. Cette fiche devra porter la signature de l’agent de la Lcde ou de la E2C et celle du témoin. Ce dernier y portera également son nom et son numéro de téléphone pour éviter toute contestation», a-t-il dit.

A Pointe-Noire, a-t-il fait savoir, les échanges ont porté sur plusieurs questions, entre autres la pose des compteurs dans les départements de Pointe-Noire et de Brazzaville et la promesse de la gratuité de l’eau et de l’électricité du Chef de l’Etat pour la période du confinement. «Après cette période, la Lcde et la société E2c ont eu une base de facturation qui a surpris les consommateurs, avec des factures aux montants exorbitants», a rappelé M. Malonga Malonga.

Après le confinement, a-t-il déploré, la facturation a presque doublé. Cela s’est fait sans justification, car le mode de consommation n’a pas changé chez la plupart des abonnés. «Ce constat justifie l’adoption de la fiche de relevé qui doit être signée par les deux parties», a-t-il insisté.

En ce qui concerne la distribution de l’eau, il a notifié qu’à Pointe-Noire, 30% seulement de la population sont alimentés en eau potable par la Lcde, tandis que les 70% restants ont recours aux  forages des particuliers, dont  l’eau n’est jamais traitée.

Pour des véhicules de transport en commun, il a décrié le phénomène des trajets réduits, communément appelés ‘’demi-terrains’’. A ce sujet, il a fait savoir que son association a eu des pourparlers avec le maire central, par l’intermédiaire de son premier secrétaire qui, malheureusement, a échoué. Pour la deuxième tentative des négociations, a-t-il dit, l’association a été informée du traitement dudit dossier.

«On ne veut pas voir les enfants peiner dans les arrêts de bus le 12 octobre prochain, date de la rentrée scolaire, sachant que le nombre de passagers est limité. Ce problème doit être vu en priorité par le gouvernement et les syndicats des transporteurs pour que les élèves repartent à l’école sans trop de difficultés», a déclaré le président de l’Acc.

Par ailleurs, il a condamné l’attitude des pouvoirs publics qui laissent les bus de la Société des transports urbains (Stpu) prendre autant de clients sans aucun respect de la mesure de distanciation physique, pendant qu’ils interdisent cette pratique aux transporteurs privés.

Dans la même catégorie