AGP Lola: les élèves se tordent sous le poids de l’exploitation champêtre AGP Koundara : remise officielle d’un forage d’adduction d’eau potable dans l’enceinte de la direction préfectorale des Douanes ANP JI F 2019 sous le thème ‘’En français…. S’il vous plait’’ INFORPRESS Santo Antão: Dois artistas plásticos santantonenses numa exposição conjunta em Espanha INFORPRESS São Vicente: Jovem emigrante doa equipamentos desportivos e informáticos avaliados em 60 mil dólares MAP Afrique du Sud: L’ANC améliore sa popularité à l’approche des élections générales (sondage) MAP Semaine africaine du climat: appel à un dialogue entre les gouvernements et les collectivités locales pour lutter contre le changement climatique MAP Casablanca: Rencontre internationale sur le rôle des Sukuk dans le développement de l’Afrique NAN UNN sets record of electricity generation with organic waste NAN NASS Polls: 16 candidates file petitions at Oyo election tribunal

Congo: Le FILAF, un moment d’échange et d’épanouissement à perpétuer


  4 Avril      47        Culture (2043), Livres (285),

   

Brazzaville, 04 AVRIL (ACI) – Le Festival International du Livre et des Arts Francophones (FILAF) va perpétuer ce moment d’échange et d’épanouissement à travers sa prochaine édition, a promis à Brazzaville, l’ambassadeur de France au Congo, M. Bertrand Cochery.

« Je prends devant vous l’engagement qu’il y aura une 2ème édition de ce festival », a dit M. Cochery, dans son mot de clôture de la 1ère édition de cet événement culturel organisé autour du livre et des arts de l’espace francophone. Cette première édition s’est déroulée à l’Institut Français du Congo (IFC), du 28 mars au 1er avril sur le thème « Ecriture(s), histoire(s) et réel(s) : Quelles frontières ?».

Cet événement a été un grand travail de mise en texte, de mise en danse et de mise en musique qui a fait de ce festival « un festival de l’IFC des arts », a-t-il déclaré.

S’adressant pour sa part aux élèves des lycées qui ont massivement participé à ce festival, la directrice déléguée de l’IFC, Mme Elodie Chabert, exprimant son assurance, a dit que ces derniers se sont appropriés les échanges des diverses rencontres de cette fête du livre et des arts francophones. « Vous avez pleinement profité des auteurs invités au FILAF », a-t-elle notifié.

Marquée par la qualité de l’organisation et la richesse des débats, l’écrivaine franco-marocaine, Mme Lamia Berrada-Berca, a déclaré que « le FILAF a réussi. Les rencontres ont été pleines d’espoir. La littérature nous rassemble ».

De son côté, M. Omer Massoumou, vice doyen de la faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Marien Ngouabi (UMNG) de Brazzaville et Pr de littérature française, a souligné qu’à « ce festival, le livre est venu vers nous ».

Outre l’IFC, le FILAF a parcouru d’autres sites, notamment les lycées « Pierre Savorgnan de Brazza », «Saint-Exupéry», «Général Leclerc» (Ecole Militaire Préparatoire), «Révolution» et Nganga Lingolo, où les écrivains et les artistes invités ont eu des échanges fructueux avec les élèves en parlant de leurs métiers et de leurs œuvres. (ACI)

Dans la même catégorie