AIP Côte d’Ivoure-AIP / Lancement dans 13 pays africains de la plus grande étude clinique en Afrique sur le traitement des cas de COVID-19 avant leur évolution vers une forme sévère (Publireportage) INFORPRESS Covid-19: Ministério da Saúde reforça verba orçamental para pagar salários e gratificações dos profissionais INFORPRESS Novo Provedor de Justiça defende criação de novos canais de comunicação com os cidadãos INFORPRESS Coordenador dos Escritórios Comuns das Nações Unidas destaca resiliência do povo cabo-verdiano INFORPRESS Boa Vista: Cláudio Mendonça estabelece como meta colocar a ilha num patamar desejável AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ AIMS et Portia organisent le 18ème Sommet sur le Genre (Communiqué) GNA KAIPTC holds an induction course for ECOWAS states AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO ” APS LE SÉNÉGAL PERD PRÈS DE 4 MILLIARDS FCFA D’ÉCOTAXES PAR AN (OFFICIEL) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines

Congo : Le pasteur Edouard Mounkala suspendu de ses fonctions ecclésiales


  20 Novembre      7        Société (25116),

   

Brazzaville, 20 Novembre (ACI) – La 25ème session ordinaire du synode de l’Eglise évangélique du Congo (Eec) s’est achevée à Brazzaville avec la prise d’importantes décisions, notamment celle portant suspension de l’ancien président de ladite église, le pasteur Edouard Mounkala, de ses fonctions ecclésiales avec perte des actes pastoraux.

Le communiqué final sanctionnant les travaux de cette session, tenue du 11 au 15 novembre dernier, a ordonné un audit externe pour clarifier les allégations de malversations retenues contre le pasteur Mounkala et le Secrétaire général aux affaires administratives et financières (Sgaap), en leurs qualités respectives d’ordonnateur et de comptable.

Cet audit devrait travailler sur les conclusions du rapport des réviseurs et sur les délibérations du conseil synodal du 8 novembre 2020, aux fins de permettre au conseil entrant de se prononcer sur les sanctions à prendre à l’endroit du Sgaap, du Directeur de l’enseignement protestant (Dep) et du pasteur Mounkala.

A ce propos, le synode a décidé aussi de la suspension de leurs fonctions administratives du Sgaap et du Dep pour les motifs cités ci-dessus. L’instance de décision de l’Eec a condamné et réprimandé tous les actes d’incivisme posés à l’encontre de l’église (fermeture arbitraires des lieux de culte, comportements déviants sur les réseaux sociaux).

D’autres décisions prises ont porté sur la formation des responsables à tous les niveaux sur la gestion axée sur les résultats (Gar) ; la suspension provisoire des recrutements au sein de l’église jusqu’à l’assainissement des finances, exceptées les deux situations en attente de régularisation du Sgaap, et le règlement définitif des problèmes liés au patrimoine de l’Eec.

L’ouverture de l’Eec aux autres églises protestantes pour une cogestion efficiente s’exprimant à travers un conseil d’administration à participation égale avec ces églises en matière de formation universitaire à l’université protestante de Brazzaville (Upb) et la prise des stratégies d’apurement de la dette à l’égard de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) figurent aussi parmi les délibérations adoptées par le synode.

En ce qui concerne la dette à la Cnss, l’Eec avait été préavisée par cette structure pour son manquement de s’acquitter des droits sociaux des travailleurs et ecclésiastiques pendant plusieurs années. A l’époque, le montant dû se chiffrait à plus de 800.000 millions de Fcfa. L’Eec a déjà versé un acompte de plus de 200.000 millions de Fcfa à la Cnss, a-t-on rappelé.

Dans la même catégorie