AIP Côte d’Ivoire-AIP/Des acteurs du secteur cacao planchent sur la durabilité et la bonne gouvernance dans la filière à Abidjan AIB Burkina/CENI : Le rapport public 2022-2023 remis au Chef de l’Etat AIB Burkina : La CIL a enregistré une centaine de plaintes en 2022, présidente AIB Burkina : IssiakaSoulama souhaite renforcer l’efficacité de l’Agence nationale de régulation pharmaceutique AIB African Initiative rapproche davantage les populations burkinabè, maliennes et nigériennes à travers le Sambo AIB Le maïs n’est pas la solution à la souveraineté alimentaire, selon un agriculteur AIB Burkina/SIAEL 2024 : Des meilleurs acteurs du monde rural primés MAP 74-ème Berlinale : le documentaire ‘’Dahomey’’ de la Sénégalaise Mati Diop remporte l’Ours d’or MAP Ouganda: La Sollicitude dont SM le Roi, Amir Al Mouminine, entoure les ouléma africains, hautement saluée à Kampala ANP Projet de création de la confédération des Etats de l’AES: le M62 salue l’initiative des trois Etats du Sahel

Congo : Le village startup Osiane, une opportunité pour participer au salon mondial Vivatech à Paris


  16 Mars      88        Economie (20515),

 

Brazzaville, 16 MARS (ACI) – La coordonnatrice du salon Osiane, Mme Splendide Lendongo, a lancé officiellement, le 15 mars à Brazzaville, le Village startup Osiane (Viso) pour permettre aux startups et aux incubateurs de s’inscrire via le lien mis sur la plateforme numérique, en vue de participer au salon mondial Vivatech, prévu en juin prochain à Paris, en France.
Dans le cadre de ce village, un challenge est proposé avec un jury de différents partenaires pour la sélection des startups finalistes. Au cours de cette sélection, les startups qui vont présenter les meilleures innovations vont avoir la possibilité de participer au salon mondial Vivatech à Paris, afin de leur permettre de développer le partenariat avec les grandes entreprises.

Le lancement du Viso avec le partenaire Vivatech a été fait au cours d’une conférence de presse qui a permis aux organisateurs de faire le bilan des éditions précédentes du salon Osiane, la présentation du village startup, de la sixième édition du salon Osiane et de l’initiative Africatech.

Placé sous le thème «Concilier les startups et les grandes entreprises pour des clusters durables», ce Viso va être un espace de réseautage, de rencontres et d’échanges pour les porteurs de projets, les entrepreneurs et les investisseurs.
Intervenant à ce lancement, le directeur général du cabinet Obac, M. Philippe Bouity Viaudo, a encouragé les porteurs de projets désireux de développer leurs initiatives de participer au salon Osiane qui est une véritable opportunité pour rencontrer les partenaires potentiels à Paris, afin de développer les nouvelles technologies et de travailler sur les stratégies de développement particulier.
Il a souligné que les porteurs de projets qui ne seront pas sélectionnés vont participer à une véritable expérience positive qui sera bénéfique dans leur domaine. Il s’agit notamment de la participation aux ateliers sur les thématiques bien précises, entre autres «La tenue d’un projet», «Convaincre un investisseur en capital fonds propres et une Banque», «La manière de développer le business» et «Les ateliers technologiques qui peuvent permettre de transformer le business».
Pour sa part, le président de l’Ong Pratic et promoteur du salon Osiane, M. Luc Missidimbazi, a fait savoir que la mise en place du Viso consiste à mettre en lumière et à faire valoir la compétence digitale congolaise. «Cette compétence digitale est avant tout le talent congolais, l’expertise technologique qui a déjà fait ces preuves», a-t-il ajouté.
Selon lui, du Viso sortira des jeunes qui vont surprendre et égayer le savoir congolais en matière de technologie. Ainsi, il a appelé tous les porteurs de projets, les entrepreneurs, les chefs de projets et les startups qui pensent avoir une solution utile pour la communauté économique, sociale et culturelle à s’inscrire pour participer au salon Osiane.

Dans la même catégorie