APS KAOLACK : DEUX JOURS DE CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LES POPULATIONS DE TOUBA NDORONG APS PLUS DE 200 MILLIONS CFA INVESTIS PAR LE 3FPT DANS LA RÉGION DE KAFFRINE EN 2018-2019 (RESPONSABLE) APS SAINT-LOUIS : UNE ASSOCIATION EN QUÊTE DE PARCELLES POUR UNE FERME-ÉCOLE APS KAOLACK : LES MEILLEURS ÉLÈVES DU DÉPARTEMENT RÉCOMPENSÉS MAP 39è Championnat arabe du golf : Le Maroc confirme sa suprématie APS DIABÈTE, HÉPATITE B, CHOLESTÉROL : SÉANCES GRATUITES DE DÉPISTAGE AU CICES, À PARTIR DE MARDI APS UNE THÈSE DE DOCTORAT SUR LES PROCÉDURES PÉNALES DÉROGATOIRES REÇOIT LA MENTION « TRÈS HONORABLE » APS L’UCAD SERA À 20.000 LITS D’ICI 2021 (DG COUD) GNA Be conscious of the products you consume this yuletide- FDA GNA One Facility One Fire Extinguisher project kick starts at Achimota

CONGO: PLUS DE 82.000 CONTENEURS MANIPULES EN MAI DERNIER A CONGO TERMINAL


  13 Juin      12        Economie (6933),

   

POINTE-NOIRE, 14 JUIN (ACI) – Le directeur général de Congo Terminal, M. Laurent Palayer, a indiqué que  »Congo terminal » a manipulé plus de 82.804 conteneurs au mois de mai dernier, un record jamais atteint depuis sa mise en concession en 2009.

Pour le directeur général de Congo terminal, une filiale de Bolloré Ports, l’augmentation du volume d’activité depuis la mise en concession du terminal à conteneurs se poursuit. Congo Terminal a atteint le seuil de 70.000 conteneurs manipulés par mois en 2018, a-t-il rappelé.

« L’accroissement du volume d’activité se confirme en 2019, porté principalement par l’activité de transbordement maritime à destination des pays du Golfe de Guinée. Pour la première fois, on passe un nouveau seuil en mai 2019 avec 82.804 conteneurs manipulés. Un exploit qui coïncide avec les 10 ans d’anniversaire de Congo Terminal », a-t-il fait savoir.

Selon lui, cet exploit a été rendu possible grâce aux investissements de Bolloré Ports à hauteur de 360 millions d’euros effectués sur le terminal à conteneurs du Port Autonome de Pointe-Noire (PAPN).

Se situant entre les deux extrémités de la côte maritime ouest de l’Afrique, Congo Terminal fait partie des terminaux les plus performants dans la sous-région, souligne-t-on. En 10 ans, l’entreprise confirme sa place de plate-forme de transbordement de référence en Afrique centrale pour les trafics en provenance et à destination d’Asie, d’Europe et du Moyen-Orient.

«Cette année, Congo Terminal espère dépasser la barre de 900.000 conteneurs manipulés contre 738 000 en 2018. On peut considérer que la réhabilitation, la modernisation et l’extension de l’outil portuaire est un succès», a-t-il ajouté.

Congo Terminal est une filiale de Bolloré Ports créée en 2009 après la signature d’un partenariat public-privé avec le gouvernement congolais pour la concession du terminal à conteneurs du Port autonome de Pointe-Noire.

Bolloré Ports a y entrepris de nombreux travaux de modernisation et d’extension pour accompagner son développement. Une initiative qui a permis la création de plus de 850 emplois permanents et plus de 300 emplois indirects, rappelle-t-on.

 

Dans la même catégorie