Inforpress São Nicolau: Ministro da Educação considera “prioritária” intervenção na Escola Básica da Ribeira Prata Inforpress Santa Cruz: Quinze jovens agricultores termina formação sobre género Inforpress Parlamento: Governo prevê “novo ciclo” para Cabo Verde no período 2021-2026 Inforpress Futebol: Internacional cabo-verdiano Gegé pretende voltar às competições na próxima época Inforpress Câmara de São Miguel recebe embaixador da França e pede reforço da cooperação no sector de abastecimento de água Inforpress Covid-19: OMS doa a Cabo Verde equipamentos hospitalares e informáticos para reforçar a luta contra a pandemia Inforpress PM comprometeu-se alterar a taxa de juro diferenciado a zero% aos comerciantes de Sucupira Infopress Xadrez: Federação institui a Taça de Cabo Verde Infopresse Covid-19/São Filipe: Organização das festas da bandeira e do dia do município reúne-se com autoridades sanitárias ANP Les Lois et Covid-19 restreignent l’intégration économique des femmes dans le monde (Banque Mondiale)

Congo/Agriculture : Des producteurs sollicitent un accompagnement pour atteindre l’autosuffisance alimentaire


  28 Novembre      22        Agriculture (1953),

   

Brazzaville, 28 Novembre (ACI) – Les groupements des producteurs agricoles des zones nord et sud de Brazzaville ont sollicité, le 27 novembre dans la capitale congolaise, l’appui technique et financier du ministère en charge de l’Agriculture, en vue de permettre au Congo de lutter pour l’autosuffisance alimentaire.

Au cours d’un entretien accordé à l’Aci, ces groupements ont déploré, entre autres, l’insuffisance d’espace, le manque de formation des agriculteurs et le manque d’eau dans leurs différents sites.

A cette occasion, le président du groupement des maraîchers ‘’Bio et transformation’’ de Kintélé, M. Marcel Matassa, a souligné la nécessité d’augmenter la productivité en dépit des difficultés auxquelles ils sont confrontés. «Il nous manque les engrais naturels, car c’est cela la base de notre agriculture», a-t-il dit.

«Nous avons également besoin d’un appui logistique, dont les moyens roulant. Nous n’avons pas aussi de sites appropriés, alors que nous sommes nombreux à pratiquer l’agriculture dans le site de Kintélé», a-t-il poursuivi.

Pour sa part, le trésorier du groupement des maraîchers ‘’Terre et vie’’ du site ‘’Agri Congo’’, M. Dieudonné Bazebibouta, a suggéré aux cadres du ministère en charge de l’Agriculture de faire souvent des descentes pour connaître les besoins des agriculteurs. «Les responsables du secteur de l’agriculture ne devraient pas s’asseoir dans les bureaux», a-t-il estimé.

Aussi, il a fait savoir que la flambée des prix des produits alimentaires dans les marchés est souvent observée parce qu’il y a moins de producteurs et plus de consommateurs, raison pour laquelle il est nécessaire de cultiver davantage.

«Nous n’avons pas assez de fermes pour nous approvisionner en fumier de volaille. Il nous manque de l’eau et il nous faut encore plus d’espace», a-t-il conclu.

Dans la même catégorie