AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Les affiches des candidats désormais visibles à Gagnoa AGP Gabon/Franceville: Marcel Libama interpellé, entendu puis relâché AGP Gabon: Aucune église ouverte à Franceville ce 25 octobre AGP Gabon: Paulette Mengué M’Owono au contact des populations du sud Ngounié AGP Gabon : L’église catholique St-Charles Lwanga d’Oyem en ébullition GNA PNC poised to giving Ghana a new look GNA Media have a crucial role in election 2020 – GJA President AGP Gabon: L’Institut Français du Gabon rouvre ses portes au public AGP Gabon/Justice: Les séminaristes édifiés sur le nouveau Code civil gabonais APS CANCERS DU COL DE L’UTÉRUS ET DU SEIN : 90% DES FILLES VACCINÉES À KAFFRINE

Congo/Diplomatie : Les ambassadeurs du Cameroun et du Rwanda font leurs adieux à Jean-Claude Gakosso


  23 Septembre      16        Diplomatie (816), Politique (12194),

   

BRAZZAVILLE, 22 SEPT (ACI) – Les ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires du Cameroun et du Rwanda au Congo, respectivement MM. Komidor Hamidou Njimoluh et Jean Baptiste Habyalimana, en fin de mandat, ont fait le 22 septembre à Brazzaville leurs adieux au ministre congolais des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger, M. Jean-Claude Gakosso.
Au terme de l’audience qui lui a été accordée, M. Komidor Njimoluh, après 12 ans de service au Congo, a salué l’hospitalité de la population congolaise.

Aussi, il a dit avoir beaucoup appris du Congo. «Le Congo participe à l’évolution de la pensée africaine. Il se bat et réussit à s’en sortir malgré les vents de toutes sortes», a-t-il témoigné.

«Ce pays m’a appris que je suis Africain, et que le meilleur pour un Africain est de souhaiter l’unité africaine, que tout ce que les États africains subissent ne peuvent connaître de transformation ou le bonheur que dans l’unité africaine. Le Congo m’a appris la fraternité, autrement dit le vivre ensemble, qui est une quête permanente pour les Africains qui veulent réussir à faire en sorte qu’ils apportent un lien entre les uns et les autres pour la paix civile. Le vivre-ensemble est une priorité de l’être humain », a insisté M. Komidor Njimoluh.

Parlant des liens entre le Cameroun et le Congo, il a dit que sur le plan diplomatique, les deux pays entretiennent d’excellentes relations d’amitié et de coopération dans divers domaines.

Pour sa part, M. Habyalimana, qui quitte le Congo après cinq ans de service, a salué la bonne collaboration entre les ministères du Congo, entre autres celui en charge de la coopération, et l’ambassade du Rwanda.

«Je pars avec le souvenir d’un pays ami et frère, d’une communauté congolaise très accueillante, d’un pays où il y a beaucoup d’opportunités pour les investissements des deux côtés, surtout grâce aux vols de la compagnie Rwand-air qui dessert le Congo trois fois dans la semaine. Je pense que les moments vécus des rencontres et des visites réciproques vont nous permettre d’étendre notre coopération bilatérale pour développer un partenariat dans plusieurs domaines, surtout dans l’agriculture, le commerce et l’élevage», a-t-il fait savoir.

M. Habyalimana a dit avoir gardé un très bon souvenir de l’hospitalité de la population congolaise. Sur le plan économique, il a promis que les perspectives vont continuer à se bâtir avec les instances responsables de la coopération.

Outre les deux ambassadeurs, M. Gakosso a reçu le nouvel ambassadeur de la République islamique de Mauritanie accrédité au Congo, M. El Ghadhy Sidi, et le chargé d’affaires en pied du Royaume de Belgique, M. Jean-Paul Charlier. Ces deux personnalités lui ont présenté leurs lettres de créance. (ACI/Marlyce Tchibinda Batchi)

Dans la même catégorie