AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 12 coupeurs de route mis en déroute sur l’axe Koutouba-Mango APS DALIFORT : DES FEMMES FORMÉES AU TIC APS IBRAHIMA NIANE CONSTRUIT SON ASCENSION APS SAINT-LOUIS : LA PLACE FAIDHERBE REBAPTISÉE ‘’BAYA-NDAR’’ GNA Government will ensure employment security for communication sector workers APS TRANSFERT D’ALFRED GOMIS : DIJON ET RENNES S’ACCORDENT APS LA FPU INVITE À UN RETOUR AUX VALEURS DE LA FAMILLE AGP Le SEENA s’interroge sur l’avenir de l’éducation au Gabon AGP «Il n’y a aucun conflit entre le Gouvernement et les ordres religieux» (Ministre de l’Intérieur) AGP Gabon : Le Gouvernement allège le couvre-feu d’une heure

Congo/Éducation : La rentrée scolaire 2020-2021 aura lieu en octobre prochain, dixit Collinet Makosso


  5 Août      133        Société (23118),

   

BRAZZAVILLE, 05 AOÛT (ACI) – La rentrée scolaire 2020-2021 aura lieu en octobre prochain et non en septembre, a annoncé, le 4 août à Brazzaville, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, M. Anatole Collinet Makosso.
«Le mois de septembre sera seulement l’occasion que nous donnerons aux élèves qui ont eu une moyenne comprise entre 08,00 et 09,99 la possibilité de se rattraper pour compléter la moyenne de passage en classe supérieure», a-t-il dit au cours d’une conférence-débat organisée dans le cadre de la poursuite des travaux de la 1ère session ordinaire du Conseil économique, social et environnemental (Cese).
Dans sa communication sur le thème «L’école congolaise face la Covid-19 : résilience et perspectives», il a indiqué que la crise du coronavirus est pour le Congo une occasion d’expérimenter les approches novatrices et d’envisager de les mettre en œuvre à partir de la prochaine rentrée scolaire.
Pour lui, le dispositif de l’école à domicile a permis, entre autres, à préparer les élèves à affronter leurs examens d’Etat. A son avis, ce dispositif a aussi permis au Congo de faire valider son système éducatif par des partenaires étrangers.
A travers la validation de ce système, a poursuivi M. Makosso, le partenariat mondial pour l’éducation a approuvé le processus de continuité pédagogique, en allouant au pays un financement de près de 7 millions de dollars pour continuer le programme de continuité des apprentissages.
Parlant des manquements de ce système, il a rassuré que celui-ci sera amélioré au fur et à mesure qu’il va se poursuivre.

Dans la même catégorie