APS INONDATIONS : IRÈNE MINGASSON ATTENDUE SUR UN SITE DE KEUR MASSAR BÉNÉFICIAIRE DE L’AIDE DE L’UE APS « MBEYDAKAM DOLLÉ », LE 4E ALBUM DE « NDONGO DARA’’, DANS LES BACS APS SYSTÈME SANITAIRE : DIOUF SARR PRÉCONISE UNE MEILLEURE IMPLICATION DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALE ANP Permettre aux pays pauvres d’accéder aux futurs vaccins contre la Covid 19 AGP Boké-Société ; Des vivres et de matériels de construction aux populations du village Kotobolia. AGP Dubréka/Education : Les résultats de 2020 jugés satisfaisants d’après la DPE. AGP Boké-Politique: La marche du FNDC étouffée AGP Labé : lancement de la campagne électorale du RPG Arc en Ciel sous fond de tension. ANG Cooperação/Presidente do Níger realiza visita de trabalho a Bissau ANG Saúde Pública/Durão Barroso nomeado presidente da Aliança Global para as Vacinas

Congo/Sénat : La victoire contre la Covid-19, un tremplin de relance économique


  6 Septembre      9        Economie (9790), Santé (7497),

   

BRAZZAVILLE, 05 SEPT (ACI) – Le Président du Sénat, M. Pierre Ngolo, a dit, le 5 septembre à Brazzaville, que la victoire contre la Covid-19 doit permettre d’engager résolument l’action de relance économique pour qu’enfin soit tenu le pari de l’émergence et du développement du Congo.

« Ensemble, œuvrons à promouvoir la démocratie et à assurer le bien-être des Congolais. Il convient pour cela que chaque institution, chaque citoyen se tienne à sa place et joue effectivement son rôle », a-t-il exhorté au cours de la 7ème session extraordinaire du Sénat pour se prononcer sur la demande du gouvernement de prolongation de l’état d’urgence sanitaire.

Au cours de cette session, les sénateurs ont une fois de plus approuvé cette prolongation. Pour M. Ngolo, l’approbation du Parlement maintes fois renouvelée pour la poursuite de l’état d’urgence sanitaire est dictée par la persistance de la pandémie et par la détermination de l’éradiquer.

« La protection de la population est une priorité absolue des institutions du Congo, et le peuple doit se positionner dans ce combat. Il nous revient encore de prendre toutes nos responsabilités pour maintenir, renforcer, affiner continument notre stratégie de riposte à la Covid-19 dans la discipline et la célérité. Sans rien entreprendre pour réduire à néant l’effort du personnel soignant dont les effets, au regard des statistiques nationales, semblent vraiment encourageants», a-t-il fait savoir.

Huit fois d’affilée, le Parlement vient d’autoriser la prorogation de l’état d’urgence sanitaire, conformément aux prescriptions de la Constitution qui fixe à au plus 20 jours sa durée.

Intervenant à cette occasion, le ministre de la Communication et des médias, porte- parole du Gouvernement, M. Thierry Lézin Moungalla, a dit que bien que la maladie continue de se propager dans le pays à un rythme plutôt modéré, le nombre de décès demeure faible et que celui des personnes guéries est plus important.

Depuis quelques semaines, le service compétent a constaté une sorte de stabilisation fondée sur une maladie qui s’étend sur le plan statistique, mais avec des cas peu graves. « Notre population est relativement jeune, et nombreux sont en contact avec la maladie. Les jeunes contaminés sont asymptomatiques ou présentent des symptômes bénins, et la tendance globale de la stratégie de riposte du Gouvernement aujourd’hui est de s’assurer que la plus grande majorité des cas positifs soit traitée à domicile.

Selon M. Moungalla, la riposte du Gouvernement se base sur deux piliers essentiels, à savoir la prise des mesures restrictives, c’est-à-dire le port du masque et le couvre-feu, qui a permis au Congo de ralentir fortement la progression de la pandémie, et le dépistage.

Ainsi, à la date du 4 septembre 2020, on compte depuis le 14 mars dernier 4.856 cas positifs, dont 3.882 guéris, 882 cas actifs et 82 décès. Le taux de létalité est de 1,7%. Au mois d’août 2020, on a enregistré 840 nouveaux cas de contamination. C’est une nette diminution, en comparaison des 2.175 personnes contaminées au mois de juillet 2020.

Dans la même catégorie