AIP REVUE DE PRESSE : La remise du Prix Félix Houphouët Boigny à la Une des journaux AIP COVID-19: Cinq nouveaux cas enregistrés mardi AIP COVID-19: Le préfet de Tiébissou exhorte ses administrés à s’approprier la campagne nationale d’intensification de la vaccination AIP Les pouvoirs de l’ANP étendus par la nouvelle loi sur la presse APS Samba Ndiobène Ka « satisfait » de l’avancement des travaux de pavage à Biscuiterie APS L’Etat et le groupe de la BAD signent deux accords de financement ANP Le Ministre du pétrole sur le chantier du pipeline Niger-Bénin dont 70% des travaux sont réalisés ANP Réunion du comité de Pilotage du suivi de la mise en œuvre de la stratégie Nationale de lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées au Niger APS Coupe du monde des clubs: Al-Hilal en finale APS Le DG de la SN-APS participe par visioconférence à un festival documentaire chinois

Congo/Télécommunications : Bientôt l’interconnexion en fibre optique avec le Cameroun


  5 Juillet      111        Technologie (781),

   

BRAZZAVILLE, 06 JUIL (ACI) – Les travaux de construction des shelters du réseau sous régional en fibre optique Congo-Cameroun, dans sa phase pilote, s’exécutent normalement, conformément au cahier des charges soumis par le projet Cab et la Banque africaine de développement (Bad), a constaté la mission de suivi et d’évaluation desdits travaux d’interconnexion, qui a séjourné récemment dans le département de la Sangha.
Conduite par le Coordonnateur national par intérim du projet Central african backone Congo (Cab), M. Michel Ngakala, cette mission de suivi et d’évaluation de ces travaux, qui a séjourné du 26 juin au 1er juillet dans la Sangha, a eu une séance de travail avec toutes les parties prenantes de ce projet pour faire le point des travaux déjà exécutés sur le terrain.
Il ressort de cette réunion que les travaux de construction des six sites techniques, notamment ceux de Ouesso, Paris, Biessi, Sembé, Souanké et Ntam, et le tronçon pilote de 2 km situé  entre Ouesso et Mokeko, sont complètement terminés, a-t-on appris du compte rendu de cette mission parvenu à l’Agence congolaise de l’information (Aci).
Cette phase pilote, considérée comme la période test de la société Ccsi, a consisté en la pose des tuyaux en Polyéthylène haute densité (Pehd) et en remblayage de la pose des chambres L3T (des chambres de tirage en béton armé). En dépit de quelques imperfections à régler dans l’ensemble, les résultats sont satisfaisants, ont reconnu les contrôleurs desdits travaux et le Coordonnateur national par intérim du projet.
Selon M. Boris Ngosso, un des contrôleurs de ces travaux, « tous les sites sont déjà réalisés à 95%. (…) il reste seulement les petits réglages au niveau de l’électricité et les équipements actifs pour l’interconnexion avec le système solaire. Le plus grand travail reste l’implantation de la fibre en souterrain avec toutes les qualités requises pour que nous puissions maintenant communiquer à partir de la fibre optique de Ouesso, Biessi jusqu’à Ntam ».
« On a fait une phase test de 2 km qui a consisté en l’ouverture des tranchées. Cette phase permet au projet d’avoir une idée nette sur la manière dont sera posé le Pehd et la fibre de tout le réseau, donc de Ouesso jusqu’à Ntam, frontière Cameroun. Le but de cette réunion était de faire le bilan de ces 2 km, de voir les imperfections et de les corriger afin d’éviter les erreurs lorsque nous allons démarrer les travaux proprement dits du réseau », a expliqué M. Ngakala à l’issue de cette réunion.
A cette occasion, il a fait savoir qu’ils ont aussi abordé les questions du lancement officiel des travaux qui aura lieu sous les auspices du Premier ministre, chef du gouvernement, M. Clément Mouamba. Cependant, les préparatifs seront coordonnés par le ministre en charge des télécommunications, M. Léon-Juste Ibombo. Ce lancement officiel est prévu au début du mois d’août prochain, a-t-il annoncé.
Prévue entre le 3 et 7 août prochain, la cérémonie de lancement officiel de ces travaux va  se dérouler au village Ntam, situé à la frontière entre le Congo et le Cameroun, en présence des ministres en charge des télécommunications du Congo et du Cameroun.
Les travaux d’interconnexion entre les deux pays ont débuté en septembre 2019. Le projet Cab est composé de deux phases dans son financement pour sa réalisation. Une première phase, dont le financement a été réparti à part égale entre le Congo et la Banque mondiale, et la seconde phase dont l’État congolais finance à hauteur de 22% et la Bad à 78%, a-t-on rappelé. (ACI/Philon Bondenga).

Dans la même catégorie