GNA MTN Ghana identifies with Ghana’s Heritage GNA STMA fails to meet revenue mobilization target GNA Four organisations donate towards Farmers’ Day GNA President Akufo-Addo promises a bridge over Oti River GNA Police Management Board and EC commiserate with Rawlings GNA Install metered fuel dispenser to address premix fuel challenges-ACEP GNA GOIL steps up public education campaign on products GNA GSS inaugurates committees to assess food security and vulnerability GNA President Akufo-Addo commissions Krachi-Banda road APS DES AGROPOLES POUR DÉCONCENTRER LE TISSU INDUSTRIEL

Congrès du parti Lumana à Dosso : Le Chef de file de l’opposition Hama Amadou investi candidat aux élections présidentielles


  21 Septembre      15        Politique (12144),

   

Niamey, 21 Sept (ANP)- Le troisième congrès ordinaire du Parti MODEN-FA Lumana tenu à Dosso, le samedi 19 septembre 2020, a investi le Chef de file de l’opposition nigérienne, Hama Amadou candidat aux élections présidentielles 2020-2021.

La parti Lumana-FA a connu des problèmes de leadership entre deux camps du même parti, celui dirigé par les fidèles à Hama Amadou avec à leur tête le président par intérim Saidou Tahirou dit Parc 20 et l’aile de Noma Ouamarou qui contestait l’autorité de ce dernier.

Le congrès a finalement pu se tenir après une décision judiciaire ordonnant l’aile Hama Amadou d’organiser ce congrès de Dosso.

A la suite des travaux, le Chef de file de l’opposition politique Hama Amadou a été investi candidat, au titre du parti Lumana, aux élections présidentielles dont le premier tour est prévu pour le 27 décembre 2020.

En prenant la parole au cours de ces assises, le Président Hama Amadou a tenu à dissiper les suspicions qui planent autour de sa candidature du fait de son séjour en prison. Ainsi, a-t-il soutenu, qu’aucun juge nigérien ne lui a notifié la déchéance de ses droits civiques, par conséquent, sa candidature reste et demeure égale à toutes les candidatures des autres partis politiques.

‘’Je réaffirme que ma candidature sera bien sur le bureau de la cour constitutionnelle’’ a martelé Hama Amadou.

Notons que Noma Oumarou et quatre de ses alliés ont été exclus du parti au cours de ses assises.

Ces assises se sont tenues à Dosso (140 km à l’Est de Niamey) à l’Arène des jeux traditionnels Salma Dan Rani, en présence des partis membres de la Coalition pour l’Alternance Politique appelée CAP-20-21, et de milliers de partisans et sympathisants du parti de Hama Amadou.

Dans la même catégorie