GNA Inter Allies coach optimistic about survival in GPL GNA NSA sends goodwill messages to Black Satellites GNA MoYS believes Ghana can clinch 2021 CAF U-20 AFCON trophy GNA Dacosta’s strike denies Inter Allies win GNA Majority Leader warns: No breach of protocol on SONA Day GNA UER loses two health workers to COVID-19 GNA Let’s take good care of ourselves-GRNMA GNA Cereal output, import must rise in Low-Income Food Deficit Countries AIB Burkina : Eddie Komboïgo déclare être fidèle à ses propositions de paix et de relance économique AIB Le CILSS mobilise 20 milliards FCFA pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (secrétaire exécutif)

Conseil d’administration de la MAP: approbation du plan d’action et du budget de l’exercice 2021


  29 Janvier      23        Médias (1640),

   

Rabat, 29/01/2021 (MAP) – Le Conseil d’administration de l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP), tenu vendredi à Rabat sous la présidence du ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, M. Othman El Ferdaous, a approuvé le plan d’action et le budget de l’exercice 2021.

Au début de ses travaux, tenus en présence du Directeur général de la MAP, M. Khalil Hachimi Idrissi, des membres du Conseil et du Médiateur de la MAP, M. Driss Ajbali, le Conseil d’administration a validé le procès-verbal de la réunion du 24 décembre 2019.

S’exprimant à cette occasion, M. El Ferdaous a mis en avant le rôle central de la MAP dans le champ médiatique national, soulignant que la MAP est « prioritaire » et constitue « l’épine dorsale » du secteur de l’information dans le Royaume.

Le ministre a en outre fait part de la disposition du ministère à accompagner la MAP dans ses projets.

Dans une présentation à cette occasion, le Secrétaire général de la MAP, M. Rachid Boumhil, a passé en revue les importantes réalisations de l’Agence depuis le dernier Conseil d’administration, notamment la mise en place des organes de gouvernance, à savoir le Conseil paritaire de gestion, le Conseil de la Rédaction, le médiateur de la MAP et le Comité stratégie et veille technologique.

Rappelant que la MAP a reçu en 2019 pour la 2ème fois le prix EMTIAZ dans la catégorie “Applications Mobiles” pour son application “MAP News Display”, ainsi que le prix de la meilleure agence arabe dans la catégorie “Patrimoine et Médias”, M. Boumhil a relevé que l’année 2019 a été marquée aussi par l’adoption du nouvel organigramme de la MAP et la montée en puissance d’une production riche et diversifiée.

Il a en outre évoqué la dimension régionale de la MAP, qui s’est renforcée en 2019 par le lancement de 12 sites web régionaux, relevant que ce projet vise notamment à enrichir l’offre informationnelle régionale et offrir à la région une vitrine de mise en valeur de ses atouts et accroître son attractivité.

Par ailleurs, le SG de la MAP a indiqué que l’Agence a respecté en 2019 ses engagements de publication sur les réseaux sociaux avec 260.000 abonnés, ajoutant qu’au total, 13.261 publications ont été effectuées au cours de l’année, soit une moyenne de 3 publications toutes les 2 heures.

Il a évoqué également le lancement de six newsletters (quatre quotidiennes et deux hebdomadaires) adressées à une catégorie d’audience pressée et qui cible ses choix de lecture. Il s’agit d’Educatis, Politis, Sports, Geopolitis, Vivre et Business.

Dans la même veine, le Secrétaire général a relevé que le quotidien de la MAP, « Maroc Le Jour », a publié 249 numéros en 2019, ajoutant que par son contenu et son packaging, le quotidien s’installe dans le paysage de presse comme un vecteur généraliste d’information crédible, ajoutant que 12 numéros de BAB Magazine ont enrichi les kiosques au cours de l’année 2019 en plus de la publication des YearBooks de la MAP.

Dans le même ordre d’idées, il a indiqué que la MAP a aussi publié « Anniversaire de l’intronisation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI: 20 ans de règne”, un beau livre retraçant en images les deux décennies de règne du Souverain, jalonnées de faits marquants et de réalisations à tous les niveaux et dans tous les secteurs.

Revenant sur le leadership international de la MAP, le Secrétaire Général a évoqué la signature de six accords de coopération que la MAP a conclus avec l’European News Exchange (ENEX), l’Agence de presse bulgare (BTA), Pakistan Press International (PPI), l’Agence de presse chypriote (CNA), l’Agence de presse du Cap-Vert « INFORPRESS et l’Agence de presse coréenne (YONHAP).

Il a également évoqué la participation internationale de la MAP notamment au Salon de l’Audiovisuel à Las Vegas, au Forum Économique de St. Petersburg, au Salon International Broadcasting Convention (IBC) à Amsterdam, au séminaire intitulé « Utilisations de la vidéo dans les agences de presse : approches comparées de la Méditerranée » à Tunis.

Dans le même cadre, il a rappelé l’organisation par la MAP de la 7è Assemblée Générale du Congrès mondial des agences de presse à Marrakech en 2022, expliquant que la candidature de la MAP est intervenue à la demande de membres influents au sein du Congrès.

Il a également cité dans ce cadre l’organisation en novembre 2019 par la MAP de l’Assemblée générale de la FAAPA (Fédération Atlantique des Agences de Presse de l’Afrique).

Évoquant le chiffre d’affaires de la MAP, le Secrétaire général a fait état d’une progression de 6% en 2019 par rapport à 2018, ajoutant qu’en moyenne, le chiffre d’affaires a progressé de 5% d’une année à une autre depuis 2014.

Entre 2014 et 2019, la croissance totale du Chiffre d’affaires est de 26%, a-t-il poursuivi.

Quant au rapport financier 2019, le Secrétaire Général de la MAP a fait état d’une augmentation de l’actif circulant de 25% en raison de la hausse du compte client de 19% et l’augmentation de la créance sur l’État, expliquée par la constatation de la subvention à recevoir du FPPAN de 32 millions de dirhams (MDH).

Par la suite, le Conseil d’administration a approuvé les rapports moral et financier de la MAP au titre de l’exercice 2019, qui a été marqué par le recrutement de 58 personnes dont la majeure partie est réservée au cœur de métier et un grand effort de formation à travers MAP-Academy, le pilier de la stratégie de la MAP qui a concerné 386 collaborateurs ayant suivi au moins une formation, et la formation professionnalisante dans les nouveaux métiers (920 jours homme).

Présentant les principaux axes du plan d’action 2021, le Secrétaire général a mis l’accent sur le lancement de « MAP Institut », un Think Tank dédié aux études des médias, à leur développement, à leur audience, à leur mutation numérique et à leur modèle économique.

Cette structure intègre également la dimension internationale de la MAP, à travers sa collaboration avec les organisations professionnelles dont l’Agence est membre, sur les questions de stratégies et de modèles économiques et organisationnels, a-t-il précisé.

Il sera procédé à la publication d’une revue périodique, intitulée « Médias et société », qui comporte les contributions recueillies auprès des partenaires de l’Institut, au lancement d’un site web dédié au grand public pour contribuer à l’encadrement et à l’animation du débat public dans le domaine. Sera organisé aussi, dans ce cadre, un symposium annuel qui rassemble chercheurs, académiciens, professionnels de la presse, de la communication et des médias afin d’échanger sur les dernières études, idées et avoir des retours d’expérience, note le secrétaire général de la MAP.

Parmi les projets phares du plan d’action 2021 figure DIB NEWS, un site de jeunes (entre 15 et 35 ans), destiné principalement à une population urbaine. Il communique avec un ton informel mais avec une expression vidéo de qualité. Le site traite de sujets modernes, intéressant la jeunesse et ses centres d’intérêt, a-t-il indiqué, précisant que l’objectif de ce projet est d’offrir aux jeunes leur part de service public et de permettre aux jeunes créateurs d’avoir leur première chance. Il peut accompagner des mouvements d’idées, des courants modernes, afin de voir la société différemment.

DIB est un laboratoire de la TV de demain à travers des vidéos de 3 min maximum pour révéler la perception qu’ont les jeunes sur leur environnement, a-t-il relevé.

Parmi les projets 2021 figure aussi le renforcement de l’activité de prestations satellitaires de la MAP, a-t-il souligné, notant que la MAP prévoit d’acquérir 2 à 3 unités DSNG qui seront plus légères par rapport à celles acquises en 2016 afin de pouvoir être déployées rapidement et répondre à des commandes tout terrain.

Lancer l’exploitation Plateaux M24 est parmi les projets phares de 2021, a relevé aussi le Secrétaire général de la MAP.

Depuis le lancement du service audiovisuel de la MAP, sur web, l’Agence a investi un segment du marché qui souffrait du vide et présentait beaucoup d’attentes, comme l’a déjà énoncé l’étude de 2016-2017 à savoir : la création d’une télévision d’information en continu, la diversification des programmes informationnels et l’amélioration de la qualité des programmes et des présentations, a-t-il souligné.

L’exploitation Plateaux comprend, selon lui, la mise en production des studios TV et Radio, aménagés au niveau du Bâtiment Nouveaux Produits, l’extension de stockage de production audiovisuelle, l’extension du parc des utilisateurs du Média Asset Management et la mise en place d’une solution de gestion de trafic antenne.

Il s’agit aussi en 2021 d’accompagner les projets de mise à niveau des équipements notamment l’aménagement et l’équipement des studios relais dans les pôles régionaux de Fès, Oujda, Marrakech, Tanger et Casablanca, de mise à niveau des moyens de captation dans le cadre du « revolving » annuel, de transformation de la salle de conférence « Mustapha Khaoudi » en un plateau studio avec présence du public, outre le renforcement de la présence sur le web.

S’agissant du budget de 2021, M. Boumhil a indiqué que les charges de la MAP au titre de cette année seront autour de 318 MDH dont 205 MDH seront consacrés aux frais du personnel.

Pour mener à bien tous ses projets, la MAP, dont l’effectif a reculé de 11% depuis 2012, a besoin durant l’année en cours d’un effectif supplémentaire estimé à 171 personnes, a-t-il expliqué ajoutant que l’Agence aura recours dans ce cadre à l’externalisation dans le cadre de l’une des procédures d’achat de prestation de service qui permettront de combler l’équivalent de 100 postes, à travers l’acquisition de contenu par l’utilisation de contrat d’achat de pige (texte, image, vidéo, son..), la coproduction de programme d’information avec des professionnels externes qui apportent une expertise dans ce domaine et l’externalisation d’une partie de la gestion administrative et notamment le traitement comptable de base.

La MAP est doté également en 2021 d’un plan de formation ambitieux qui porte sur 825 jours homme dans les métiers de l’audiovisuel, 240 jours homme dans la création de nouveaux formats de contenu, 500 jours homme dans le développement des compétences managériales et 400 jours homme sur la plateforme MAP-Academy, a poursuivi M. Boumhil.

Prenant la parole à cette occasion, M. Chakib Laaroussi, représentant le Cabinet Royal, a félicité l’Agence MAP pour avoir accéléré sa vigilance dans le contexte de la crise sanitaire liée au Coronavirus, et mobilisé ses réseaux pour assurer une information 7/24 responsable, crédible et rigoureuse. Cette mobilisation a permis de faire rayonner encore plus l’image d’un Royaume forçant l’admiration à l’échelle planétaire sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI.

M. Laaroussi a estimé, par ailleurs, nécessaire de renforcer la présence de la MAP en Asie occidentale et orientale, à travers la mise en place d’un grand pôle Asie couvrant les grandes capitales de ce continent.

Pour sa part, M. Nourredine Khnijer, représentant du ministère de l’Économie et des Finances, a relevé que le ministère a tenu à revoir à la hausse la subvention accordée à la MAP de 25% afin de dégager des espaces budgétaires pour permettre à l’Agence de financer son plan d’action.

M. Khnijer a en outre mis en avant la “qualité professionnelle” des relations entre le ministère et la MAP, soulignant que son département est “parfaitement conscient” de l’importance du travail et du plan d’action ambitieux et dynamique de l’Agence.

Il a également fait part de la disposition du ministère de l’Économie et des Finances à accompagner le déploiement et la mise en oeuvre de la stratégie et du plan d’action de la MAP.

Pour sa part, M. Hachimi Idrissi s’est félicité de l’appui des membres du Conseil d’administration et des partenaires de la MAP, notamment le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports et le ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, aux projets lancés par la MAP ainsi que de leur disponibilité à accompagner les efforts de l’Agence visant à renforcer la diversification de ses produits.

Le Directeur général de la MAP a mis l’accent également sur la nécessité de renforcer la présence de la MAP sur le continent asiatique où l’Agence dispose déjà de trois correspondants à New Delhi, à Pékin et à Djakarta. Il a relevé, dans ce contexte, que la MAP compte mettre à profit les accords de coopération conclus avec plusieurs agences de presse asiatiques pour développer son réseau dans cette région importante.

M. Hachimi Idrissi a, par ailleurs, souligné l’intérêt pour la MAP de procéder à la délocalisation vers d’autres régions du Royaume de certaines structures qui relevaient du siège de l’Agence à Rabat, mesure que le Conseil d’administration a entérinée.

Intervenant au terme de la réunion, le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports a évoqué les créances impayées par le Département de la Communication, proposant à cet effet d’étudier cette question au niveau de commissions techniques afin d’assainir cette situation.

Abordant le projet de lancement de l’exploitation des plateaux de M24 et de RIM Radio, le ministre a dit avoir sollicité une consultation auprès du Secrétariat général du gouvernement pour identifier l’articulation et l’implémentation de la diffusion TNT de ce projet médiatique avec la législation en vigueur. (MAP).

Dans la même catégorie