GNA More than 5, 800 centres open for EC’s exhibition exercise in Ashanti Region GNA Voters commend EC for SMS verification platform GNA Veep supports Strategic National Stockpile establishment to tackle health emergencies GNA Government urged to develop a comprehensive cervical cancer control plan GNA Voter Register Exhibition begins smoothly but on low key GNA Peace Council to hold 2020 national youth for peace summit GNA Odweanoma Paragliding site to be commissioned during ‘Yenko Kwahu’ Festival GNA Ghana is making moderate progress in nine SDGs APS INONDATIONS : 271 FAMILLES SINISTRÉES RECASÉES SUR UN SITE DE KEUR MASSAR APS PLAN ORSEC : UNE LARGE PART SERA RÉSERVÉE À DIOURBEL, PROMET ALY NGOUILLE NDIAYE

Consultation publique sur l’impact environnemental des projets hydro-électriques de Louga 1 et Louga 2


  10 Septembre      7        Environnement/Eaux/Forêts (2069),

   

BNETD, CI-Energies et autorités de Sassandra

Sassandra, 10 sept 2020 (AIP)- Le Bureau national d’étude technique et de développement (BNETD) a organisé une consultation publique avec les acteurs impliqués dans la réalisation de l’étude d’impact environnemental et social du projet d’aménagement des deux barrages hydro-électriques de Louga 1 et Louga 2 à Sassandra.

Au cours de la consultation publique tenue dans la salle polyvalente de l’inspection de l’enseignement primaire, les experts du BNETD et de CI-Energies ont présenté le projet, ses composantes et les acteurs impliqués dans la réalisation de l’étude d’impact environnemental et social aux couches sociales concernées notamment les autorités administratives, coutumières des villages, les élus locaux, les ONG, les opérateurs économiques, les populations concernées.

Il s’agira de recenser les plantations, les habitations et autres biens à détruire, les populations qui pourraient être déplacées en vue de leur dédommagement.

Le chef du village de Louga, Agoué Louis, s’est réjoui du choix de son village pour abriter ce projet qui va booster le développement de son agglomération et du département de Sassandra.

« Je sais que quand il y a ces grands projets on construit des routes, on entretient les routes qui existent, on donne du travail aux jeunes et tout marche, les maquis, l’argent circule et il y a la vie », s’est-il réjoui.

Les experts de CI-Energies ont rassuré les populations en leur promettant que toutes les personnes impactées seront dédommagées comme cela s’est fait pour le barrage de Soubré.

Les barrages de Louga 1 d’une capacité de 126 MW et celui de Louga 2 (120 MW) seront implantés dans les sous-préfectures de Sassandra et de Medon. Les travaux débuteront en 2022, sous réserve de la validation des impacts. 85 pour cent du financement est chinois, le reste revenant à l’Etat ivoirien et autres partenaires.

Après le barrage de Soubré, de 275 MW déjà en exploitation, celui de Gribo-Popoli d’une capacité de 112 MW, en cours de construction, celui de Boutoubré d’une capacité de 150 MW, dont les études sont en cours, l’étude présentée mardi 08 septembre 2020 par le BNETD et CI-Energies concerne les travaux d’équipement des sites en aval de Boutoubré.

Dans la même catégorie