GNA Jasikan NCCE holds Inter-Party debate for Parliamentary Candidates GNA Akatsi South Youth Parliament inaugurated- Speaker calls for peace GNA Western North Region to commence COVID-19 testing at Sefwi-Waiwso government hospital. GNA PNC will punish corrupt government officials-PNC Running Mate GNA Twenty-four candidates vie for Parliamentary Seats in Oti Region GNA Election materials are set for general polls – E.C. GNA Pensplusbytes rolls out “All Media Tracking Centre (AMTC)” GNA Let’s change narrative of disability situation in Ghana – NCPD GNA Curfew hours renewed on Alavanyo, Nkonya townships GNA E.C trains persons with Disability on Elections

CONTRIBUTION AU DÉBAT SUR LES INDUSTRIES EXTRACTIVES : LES JOURNALISTES INVITÉS À MAINTENIR L’ÉLAN


  28 Octobre      9        Société (25602),

   

Dakar, 28 oct (APS) – La présidente du Comité national de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives du Sénégal (CN-ITIE), Professeur Awa Marie Colle Seck, a exhorté, mercredi, les journalistes sénégalais à persévérer dans leur ‘’travail remarquable de diffusion d’informations sur les industries extractives, pour promouvoir le débat public’’.

‘’Je voudrais vous encourager à poursuivre le travail remarquable de diffusion d’informations, pour promouvoir le débat public. C’est une exigence au niveau de la norme ITIE. Ce débat public est extrêmement important’’, a-t-elle dit.

Elle s’exprimait lors de l’ouverture d’une session de mise à niveau des journalistes et de la société civile sur les obligations contractuelles des entreprises extractives.

De façon générale, la presse joue un ‘’rôle crucial’’ dans le secteur extractif, grâce aux activités d’informations, de sensibilisation, de veille et d’interpellation citoyenne, indispensables à une gouvernance démocratique des ressources minières, pétrolières et gazières’’, a déclaré Awa Marie Coll Seck.

La présidente du CN-ITIE rappelle que la presse participe de ‘’façon significative’’ à la gouvernance publique en favorisant l’accès à l’information.

‘’ Nous voulons travailler avec les journalistes et la société civile, tout le comité national pour qu’on puisse voir ensemble comment lire les contrats, comment les étudier (…) ‘’, a fait savoir Eva Marie Colle Seck.

Dans la même catégorie