MAP Le Maroc, un partenaire de référence pour l’Andalousie (président du gouvernement andalou) GNA ‘Karela players are aiming at historical achievement’ – Alagidede ACI LA MAIRIE DE BACONGO ORGANISE «UN VILLAGE RÉCRÉATION » EN JUILLET PROCHAIN ACI CONGO: NÉCESSITE DE CRÉER LE TITRE HONORIS CAUSA A UNIVERSITÉ MARIEN NGOUABI GNA Togbe Afede to bury mother June 29 GNA Petroleum Commission secures training for Ghanaian students in Canada GNA NDC Activist calls for fairness in employment opportunities GNA Government releases new Tertiary Education Policy Reforms ACI CONGO: L’OMS ANNONCE UN NOUVEAU CLASSEMENT POUR LA PREMIÈRE ANALYSE DE HÉPATITE B-C ACI REPRISE DES TRAVAUX PRELIMINAIRES POUR LA CONSTRUCTION D’UN PONT SUR LE FLEUVE NIARI

Coopération Guinée-Japon : Le 85ème anniversaire de Sa Majesté Akihito célébré à Conakry


  7 Décembre      28        Coopération (5090),

   

Conakry, 07 déc (AGP)- L’ambassadeur du Japon en République de Guinée, Hisanobu Hasama a célébré, jeudi, 06 décembre 2018, à Conakry, le 85ème anniversaire de Sa Majesté Akihito, 125ème empereur du Japon, qui coïncide chaque année avec la fête nationale du pays, rapporte l’AGP.

C’était à la Résidence de l’ambassadeur du Japon sise à la Cité Ministérielle dans la commune de Dixinn, à Conakry, en présence des membres du gouvernement guinéen, du chef de File de l’opposition, des membres du Corps diplomatique et consulaire et plusieurs cadres de l’Administration guinéenne, publique et privée.

A cette occasion, le diplomate japonais a tout d’abord remercié les uns et autres, pour leur présence massive à cette cérémonie commémorative à l’honneur de Sa Majesté Akihito. Il a ensuite souligné, que cette réception pour célébrer l’anniversaire de Sa Majesté l’empereur, en ce mois de décembre, est la dernière car, dit-il, l’année prochaine, précisément le 30 avril 2019, l’empereur Akihito va abdiquer et le lendemain, le 1er mai, son fils le prince héritier sera intronisé.

Parlant de l’histoire des relations amicales entre le Japon et la République de Guinée, l’ambassadeur Hisanobu Hasama a rappelé, que le Japon a reconnu l’Indépendance guinéenne le 14 novembre 1958, soit 44 jours après l’acquisition de l’indépendance le 02 octobre 1958.

«Le Japon est devenu pays membre de l’ONU le 18 décembre 1956 et la République de Guinée le 12 décembre 1958. Depuis cette époque, le Japon et la Guinée coopérèrent étroitement au sein de l’Organisation des Nations Unies (ONU), a-t-il souligné.

Dans les faits, selon le diplomate japonais, la coopération guinéo-japonaise a commencé dans les années 1970 par le projet d’étude de faisabilité du chemin de fer Conakry-Kankan.

Il a indiqué, que «les relations de coopération entre les deux gouvernements ont été dynamisées surtout depuis 2010, avec l’accession du Pr Alpha Condé à la présidence de la République, dans les domaines de la Pêche, de l’Education, de la Santé, des infrastructures, sous forme de constructions, dont l’exemple le plus visible est la construction du pont Kaka sur la Route Nationale N°1».

En 2018, dit-il, le Japon a contribué à l’aménagement du Centre d’entrainement au maintien de la paix à Kindia pour les militaires guinéens contribuant au sein de la MINUSMA au Mali. Il y a l’ouverture d’un bureau de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) à Conakry en février 2018, sans oublier que l’échange au niveau des deux peuples est également à remarquer, comme exemple, l’Ecole de Djémbé créée par le djémbéfola, Mamady Kéita, au village insulaire Mishima situé au sud de l’Archipel japonais.

En somme, l’ambassadeur Hisanobu Hasama a déclaré, qu’il est rassuré des relations amicales, de plus en plus, solides des deux pays car, le Japon et la Guinée partagent les mêmes valeurs fondamentales telles que l’Etat de Droit, le multipartisme et le respect de la démocratie, qui sont le garant des Droits Humains (DH).

Au nom du chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, et du gouvernement guinéen, le ministre des Affaires Etrangères et des Guinéens de l’Etranger (AEGE), Mamady Touré, a adressé les meilleurs vœux et de bonne fête à Sa Majesté Akihito.

Le chef de la Diplomatie guinéenne a mentionné, que la célébration de cette mémorable journée est le témoignage du sentiment, du respect et de l’attachement du peuple japonais à son empereur, symbole de l’unité du japon et de ses idéaux de paix et de développement.

M. Touré a, aussi, rappelé que les relations diplomatiques entre la République de Guinée et le Japon datent de plusieurs décennies et se sont consolidées au fil du temps à travers une coopération fructueuse et exemplaire au bénéfice exclusif des deux peuples.

«Dans ce cadre, le Japon a contribué par son soutien diplomatique à l’adhésion de la Guinée à l’ONU. De cette date à nos jours, les deux pays se soutiennent mutuellement autour de plusieurs questions d’intérêts communs et de principes», a affirmé le ministre guinéen des AEGE.

Il soutient, comme l’ambassadeur Hisanobu Hasama, que «cette coopération s’est davantage renforcée et diversifiée depuis l’accession du Pr Alpha Condé à la Magistrature suprême du pays. Pour preuve, la visite historique à Tokyo au Japon du président Alpha Condé, du 19 au 22 juin 2017 et l’accueil chaleureux qu’il y a reçu, en font foi, a-t-il dit.

A cela s’ajoute de nombreuses assistance du Japon en faveur de la Guinée, notamment la fourniture d’équipements dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola, l’assistance en produits agricoles aux victimes d’inondations dans les zones de Kindia, Tougué, Siguiri et Dinguiraye, la réalisation du projet de topographie à grande échelle de la ville de Conakry et ses environnants, l’aménagements des Ports de pêche de Boulbinet et de Téminètaye, la remise de véhicules citernes pour l’approvisionnement en eau potable et des véhicules tout-terrain dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Elargi de Vaccination (PEV). Sans oublier la signature d’un Accord de base intitulé «Accord de coopération technique et du programme des volontaires japonais pour la coopération à l’étranger, entre les gouvernements guinéen et japonais», a énuméré le diplomate.

Le ministre guinéen des Affaires Etrangères reconnait, ainsi, que l’assistance du gouvernement japonais à la République de Guinée est le reflet de l’attention toute particulière que le Japon accorde au renforcement des relations traditionnelles d’amitié et de coopération avec la Guinée.

C’est pourquoi, dit-il, le gouvernement guinéen s’en félicite à juste raison et se réjouit aussi du lancement de nouveaux projets au profit des populations guinéennes.

Il a exprimé, à cet égard, toute la gratitude du gouvernement guinéen et réitéré la ferme volonté de celui-ci, de continuer à contribuer davantage au raffermissement des relations entre les deux pays.

Dans la même catégorie