AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

COP22 : Un jeune marocain de 25 ans construit une voiture entièrement électrique


 

Porto-Novo, 13 Nov.2016 (ABP) – Imad Morchid, 25 ans, ingénieur marocain en construction mécanique, a innové avec la fabrication d’une voiture 100% électrique, exposée dans l’espace des innovations à la COP 22, en zone bleue, a constaté samedi l’ABP.

La voiture dispose d’un moteur d’une capacité de 650 chevaux avec une autonomie supérieure à 500km en conduite normale. « Ce sont là des caractéristiques qui font la différence en termes de performance et de stabilité de ma voiture auxquelles s’ajoute une émission de CO2 très limitée », a dit à l’ABP le jeune ingénieur.

« Comme je travaille dans le domaine des brevets automobiles, j’ai décidé de créer ma propre ligne de voiture et je l’ai conçue, dessinée et fabriquée », confie Morchid.

Beaucoup de visiteurs sont intrigués par le projet tandis que des délégués manifestent leur intérêt pour établir des partenariats pour l’entraide ou pour des unions, note Morchid dont le nom est la marque de sa voiture électrique.

« Ce qui me fait plaisir et m’encourage à aller plus loin, c’est que beaucoup de personnes me disent que je suis une fierté marocaine. Cela prouve que les Africains peuvent faire de belles réalisations et rivaliser avec des constructeurs à l’échelle du monde », rassure Morchid.

A la tête de son cabinet, Morchid Engineering, le jeune marocain se dit déterminé à ne pas dormir sur ses lauriers.
ABP/JVD/TB/AE

Dans la même catégorie