ACP Arrivée du Président Félix Tshisekedi en Ethiopie GNA Chief breaks ground for multipurpose Nkawkaw Palace AIP Côte d’Ivoire-AIP/L’Allemagne assure de son soutien à la HABG dans la lutte contre la corruption AIP Côte d’Ivoire-AIP/Laurent Tchagba promet une solution définitive aux problèmes d’eau dans un mois à Anyama AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le PNLP rassure les populations de Bouaké sur l’efficacité et la non toxicité des moustiquaires imprégnées AIP La Côte d’Ivoire célèbre l’Aïd-el-Fitr le mercredi 12 mai 2021 (COSIM/CODIS) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 41 cas de COVID-19 notifiés le 11 mai 2021 (Ministère) GNA President fulfills promise to Black Satellites after Youth Championship triumph GNA CIMG launches professional marketing qualifications in Ghana GNA NCCE charges youth activists to work together for peace

Coronavirus: le chef de la secte sud-coréenne à l’origine d’un foyer de contamination arrêté


  1 Août      9        Monde (445),

   

Côte d’Ivoire-AIP/ Coronavirus: le chef de la secte sud-coréenne à l’origine d’un foyer de contamination arrêté
Abidjan, 1er août 2020 (AIP)- En Corée du Sud, le fondateur de la secte de l’Église Shincheonji de Jésus, principal foyer de contamination au Covid-19 du pays au début de l’épidémie, a été arrêté samedi 1er août pour obstruction présumée aux efforts gouvernementaux pour endiguer la propagation du virus, rapporte la presse internationale.

Le fondateur de l’Église de Shincheonji de Jésus et actuel chef, Lee man-hee, a été placé en garde à vue après que la Cour du district de Suwon a émis un mandat d’arrêt à son encontre. Il est notamment accusé d’avoir fourni des documents inexacts aux autorités sanitaires sur les rassemblements organisés par son église ou encore la liste de ses membres.

L’homme de 89 ans est soupçonné d’avoir entravé les efforts des autorités sanitaires en leur soumettant de faux documents sur le nombre de participants aux rassemblements religieux, et les lieux où ils se sont tenus en février dernier, alors que la secte constituait l’épicentre de l’épidémie en Corée du Sud.

En tout, sept hauts responsables de Shincheonji ont été inculpés cette semaine pour violation de la loi sur le contrôle des maladies infectieuses et obstruction à la justice.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, Shincheonji affirme n’avoir jamais tenté d’interférer dans les efforts de quarantaine des autorités, mais avoir exprimé des préoccupations quant aux « demandes excessives » d’informations personnelles sur ses fidèles.

Le pays a rapporté 31 cas supplémentaires de coronavirus samedi, portant le total à 14 336 contaminations, dont plus de 5 000 d’entre-elles sont liées à l’Église Shincheonji de Jésus.

Dans la même catégorie