ABP Bientôt un nouveau code pétrolier pour règlementer le secteur pétrolier au Bénin ABP 36,5 milliards F Cfa pour la protection de la côte à l’Est de Cotonou et la viabilisation du site de construction logements sociaux à Abomey-Calavi ABP Signature à Malanville d’un accord de partenariat entre la FNEN-DADDO et l’ASPEB sur la transhumance transfrontalière. AIB Acquittement  de Laurent Gbagbo et procès du putsch manqué, en vedettes dans la presse burkinabè Inforpress Inforpress e Instituto Camões rubricam protocolo de cooperação para aprimoramento e capacitação profissional da agência Infropress Restauração da Capela Gótica da Igreja de Nossa Senhora do Rosário arranca em Fevereiro e será concluída em Dezembro de 2019 Inforpress Futebol: Fabrício Duarte apita jogo de apuramento da Taça das Confederações AGP Le président Ali Bongo de retour au Maroc pour sa convalescence Inforpress Fogo: Segunda fase de reabilitação do Complexo Educativo Eduardo Gomes Miranda inaugurada na sexta-feira AIB Le Burkina veut améliorer la qualité de son climat d’affaire

Côte d’Ivoire : 32 millions USD de la BM pour endiguer l’érosion côtière


Abidjan, 14/04/2018 (MAP) – La Banque mondiale (BM) a octroyé plus de 32 millions USD, soit plus de 16 milliards de francs CFA, à la Côte d’Ivoire pour la lutte contre l’érosion côtière.

L’appui apporté à la Côte d’Ivoire intervient dans le cadre d’une enveloppe de 210 millions USD approuvée par la BM pour le financement d’un projet régional, en faveur de six pays d’Afrique de l’Ouest à savoir le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie, Sao Tomé-et-Principe, le Sénégal et le Togo, selon un communiqué de la BM.

Le Projet a pour objectif de promouvoir diverses mesures de lutte contre l’érosion côtière, telles que la fixation de dunes, la restauration de zones humides et de mangroves, le rechargement de plages, la construction d’ouvrages de protection et de digues.

Il contribuera à réduire les inondations, en restaurant les lagunes et les systèmes de drainage et en améliorant la gestion des bassins versants.

D’autres interventions ont pour but de lutter contre la pollution par un meilleur traitement des déchets marins et des déchets industriels ou municipaux, ainsi que des déversements d’hydrocarbures.

Ces opérations vont « renforcer la résilience des populations ouest-africaines et transformer leurs moyens de subsistance », a indiqué le vice-président de la BM pour la Région Afrique, Makhtar Diop.

Selon les experts, les zones côtières représentent 42% du produit intérieur brut de l’Afrique de l’Ouest. Elles accueillent près d’un tiers de la population de la région, qui est donc particulièrement vulnérable aux conséquences du changement climatique.

En Côte d’Ivoire, l’érosion côtière est observée en plusieurs endroits et atteint parfois un mètre par an en moyenne.

Dans la même catégorie