ANP Niger : Le gouvernement se penche sur le phénomène de la mendicité dans le pays ANP Le Président de la République nomme un nouveau président de l’Autorité de lutte contre la corruption au Niger ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Ouverture à Bangui des travaux de la Table-ronde du secteur forestier ACAP Les Magistrats recommandent l’engagement systématique des poursuites disciplinaires à l’encontre des juges indélicats ACAP Le gouvernement condamne les exactions perpétrées près de Bossangoa ACAP Le Ministre de la Justice s’entretient avec l’Ambassadeur de France en Centrafrique GNA Government to establish girls STEM SHS in Accra GNA Murdered Constable Emmanuel Osei laid to rest

Côte d’Ivoire: 50 bœufs de l’ONG APBEP pour assister des ménages vulnérables à Odienné pour la Tabaski


  1 Août      12        Société (34416),

   

Odienné – L’ONG Agir pour le bien-être des populations (APBEP) en partenariat avec le Centre culturel islamique pour l’éducation universelle (UICT), une association turque, a offert 50 bœufs, à l’occasion de la Tabaski, afin de permettre à des ménages vulnérables de la ville d’Odienné de disposer aussi de viande pour le repas, en l’occasion de cette grande fête musulmane.

Mise sur pied et présidée par le député commune d’Odienné, Ibrahim Konaté, l’ONG APBEP, réédite ainsi une opération de distribution populaire de viande, lancée en 2019, avec l’appui du même partenaire. Pour la première année, 48 bœufs avaient été acquis dont la viande a permis d’offrir de la joie à quelques « 500 ménages » défavorisés, pendant l’Aid el-kébir, moment privilégié de convivialité et de partage en famille autour du repas.

« Cette action s’inscrit dans l’élan de solidarité auquel nous engage la religion ainsi que nos valeurs ancestrales », a expliqué l’élu, sans occulter l’impératif pour lui de prendre sa part dans la lutte, tout azimut, engagée par le gouvernement contre la pauvreté, exacerbée par la pandémie de coronavirus.

« Nous sommes convaincus qu’en cette période de crise sanitaire mondiale du covid-19, l’action représente un véritable soulagement pour nos populations vulnérables qui pourront passer une période festive dans la joie, la gaieté et la fraternité avec leurs familles », s’est-il félicité, lors de la cérémonie solennelle de remise des bête, jeudi, veille de la fête, dans la cour de la mosquée principale d’Odienné, en présence de nombreux fidèles.

Il a recommandé son ONG ainsi que le partenaire turc aux prières des fidèles, avec en tête les guides religieux, afin de leur permettre de réaliser l’ambition de poursuivre et d’élargir cette action de solidarité envers les plus nécessiteux pendant de longues années encore.

L’ensemble des bénéficiaires a marqué sa joie et traduit sa gratitude aux donateurs pour cette accompagnement alimentaire en cette période de crise sanitaire mondiale dont l’une des conséquences au niveau local est la mévente de l’anacarde. Une situation qui a contribué à accroître la pauvreté.

La communauté musulmane en Côte d’Ivoire a célébré la Tabaski 2020, vendredi 31 juillet, dans un contexte de crise sanitaire mondiale du covid-19, avec ses répercussions économiques, durement ressenties par les populations notamment les plus pauvres.

L’Aïd el-Kebir ou Tabaski est la plus importante des fêtes musulmanes. Annuelle, elle commémore l’alliance d’Ibrahim (l’Abraham des juifs et des chrétiens) avec Dieu. La célébration mêle une grande prière et des sacrifices traditionnels d’animaux (moutons, bœufs ..), donnant lieu à un repas de partage avec les proches et des personnes dans le besoin.

Dans la même catégorie