MAP Sénégal: La 8è édition du Forum international sur la Finance islamique, les 12 et 13 juin à Dakar MAP Sénégal: les conclusions du Dialogue national doivent être livrées avant fin juin courant (Macky Sall) MAP Sénégal/3eme mandat: des anciens PM appellent le président Macky Sall à préserver « l’héritage démocratique » du pays (Lettre) MAP L’Afrique du Sud appelée à revoir sa position vis-à-vis de la Cour pénale internationale (Parlement) MAP Burkina : destruction de plusieurs bases terroristes MAP GITEX AFRICA Morocco : mise en avant du rôle de Huawei dans la formation des talents en Afrique MAP Tchad: le nombre des nouveaux réfugiés soudanais dépasse les 100.000 MAP Cameroun: 26 décès à cause du choléra en deux semaines MAP L’organisation du GITEX au Maroc signifie que le numérique dispose d’un écosystème sur le continent (Huawei) ACAP La deuxième édition du mois de travail clôturée sur une note de satisfaction

Côte d’Ivoire-AIP/ 102 personnes encore en détention relativement aux événements liés à la présidentielle de 2020 (Procureur)


  30 Avril      22        Justice (1481),

 

Abidjan, 30 avr 2021 (AIP)- Sur l’état des procédures ouvertes suites aux événements liés à l’élection présidentielle d’octobre 2020, encore 102 personnes pour lesquelles les investigations se poursuivent restent détenues, a fait savoir, le procureur de la République, Adou Richard.

Il s’exprimait vendredi 30 avril 2021, au cours d’une conférence de presse à la salle des Pas perdus au Palais de la justice à Abidjan, en face de la presse nationale et internationale.

« Ces personnes pourraient bénéficier d’une mise en liberté provisoire ou éventuellement être placées sous contrôle judiciaire à la discrétion des juges », a-t-il toutefois notifié.

Par ailleurs, le procureur a rappelé que consécutivement aux procédures ouvertes suites aux événements liés à l’élection présidentielle d’octobre 2020, les juges d’instruction saisis dans le cadre de l’information judiciaire ouverte à cet effet ont ordonné, les 28 et 29 avril 2021, la mise en liberté provisoire ou la mise sous contrôle judiciaire d’une centaine d’inculpés détenus.

« Il convient de préciser que bien avant ces libérations, plusieurs personnes avaient bénéficié d’une libération provisoire ou avaient été placées sous contrôle judiciaire », a précisé Adou Richard.

Dans la même catégorie