GNA Central Region NCCE to step up education on COVID-19 vaccination GNA Five women in coastal Volta acquire alternative livelihood skills GNA ‘Sweating while working out is not fat-burning’ GNA CSIR builds journalists’ capacity to promote science reporting GNA Principal calls for completion of projects ACP 121 nouveaux cas confirmés de Covid-19 enregistrés samedi en RDC ACP Participation du ministre des Finances Sele Yalaghuli à la réunion du G20 des Finances ACP Le SYECO et le SYNECAT appellent le premier ministre à résoudre les problèmes liés à la gratuité de l’enseignement ACP Appel au Premier ministre à plus de rigueur dans le choix des membres du gouvernement ACP Relance des échanges commerciaux entre l’Afrique du Sud et la RDC

Côte d’Ivoire-AIP/ 1,4 milliards de FCFA de perte sur l’exportation de la mangue à cause du coronavirus


  3 Février      10        Agriculture (1957),

   

Korhogo, 3 fév 2021 (AIP) – Les acteurs de la filière mangue de Côte d’Ivoire décrivent une campagne 2020 particulièrement difficile à cause des répercussions négatives de la pandémie de coronavirus, qui a fait perdre à ce secteur 1,4 milliards de FCFA sur cette période.

Ils l’ont exprimé au cours d’un atelier tenu mardi 02 février 2021, à Korhogo.

Consacré au bilan de la campagne 2020 et à la préparation de celle de 2021, ces travaux ont révélé que toutes les activités de la filière ont été touchées par les mesures barrières et de fermeture des frontières prises pour juguler la pandémie.

Des producteurs, des exportateurs et des transformateurs se sont succédé à une tribune pour présenter les difficultés particulières rencontrées. Les exportateurs ont fait savoir, par exemple, que leur activité a enregistré une baisse de 1/3 par rapport au volume réalisé en 2019.

Les participants à l’atelier ont exprimé des inquiétudes face à la résurgence de la maladie et de la reconduction progressive des dispositions sécuritaires en Europe et un peu partout dans le monde.

Ils ont souhaité plus de solidarité entre acteurs au sein de Inter-Mangue, l’interprofession de la filière, initiatrice de l’atelier, et appelé leurs pairs à miser davantage sur la qualité des produits.

La Côte d’Ivoire est la 3è exportatrice de mangues sur le marché européen, loin derrière le Pérou et le Brésil. En 2020, elle en a écoulées 25 000 T sur ce marché qui est le principal en matière d’exportation, contre 141 000 T pour le Brésil et 125 000 T pour le Pérou, a-t-on appris sur place.

Dans la même catégorie