APS PLUS DE 3.000 PERSONNES VACCINÉES DANS LA RÉGION DE THIÈS APS SÉDHIOU : DES VIVRES ET DES PRODUITS HYGIÉNIQUES POUR PLUS DE 300 TALIBÉS APS VINGT-CINQ VILLAGES DE SANDIARA ACCÈDENT À L’EAU POTABLE MAP CAN 2021-U20 (demi-finale): L’Ouganda bat la Tunisie par 4-1 et se qualifie pour la finale AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’OSEFF organise une séance de dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus AIP Côte d’Ivoire-AIP/Quinze cas de Covid-19 enregistrés depuis janvier dans l’Indénié-Djuablin AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 1er/03/2021 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La Confédération des professionnels de la filière bovine s’installe à Séguéla AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Législatives 2021 : la chefferie traditionnelle de Séguéla et la CNDHCI pour un scrutin apaisé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le projet de déploiement de la SOTRA à Bouaké effectif à la prochaine rentrée scolaire

Côte d’Ivoire-AIP/ 4.814 cas confirmés de COVID-19 depuis le début de l’année 2021 (Ministre)


  29 Janvier      18        Santé (9470),

   

San-Pedro, 29 jan 2021 (AIP)- Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Eugène Aka Aouélé, a fait le point de l’évolution de la maladie à coronavirus (COVID-19), vendredi 29 janvier 2021 à San-Pedro, annonçant 4.814 cas confirmés de COVID-19 avec 14 décès et un accroissement du nombre de cas actifs, passant de 251 à 2001 en un mois.

Au terme de sa visite de travail dans la ville, Aka Aouélé a animé son point presse hebdomadaire relatif à l’évolution du COVID-19, annonçant 27.694 cas confirmés et 151 décès (0,55%) enregistrés dans le pays, à la date du 28 janvier 2021.

Il a annoncé 25.542 cas guéris (92,02% de taux de guérison) et 2001 cas actifs, supérieur à près de 13% à celui du 25 décembre 2020 qui s’élève à 251 cas.

En décembre 2020, le pays avait enregistré 1.169 confirmés de COVID-19 comparativement au 4.814 dénombrés depuis le début de l’année. Quant aux décès, cinq ont été enregistrés en décembre contre huit pour la seule période du 22 au 28 janvier 2021.

Le ministre impute cette reprise épidémique aux rassemblements festifs notamment, les concerts, les boîtes de nuit, les fêtes de fin d’année, les événements artistiques et religieux, les cérémonies de mariage et de funérailles, aux cours desquels les mesures de prévention ne sont pas respectées.

« La tendance actuelle nous fait craindre un risque d’explosion épidémique », a-t-il souligné. Il a prévenu que la circulation du virus dans les communautés et le non-respect des mesures barrières contribueront inexorablement à cette explosion.

Dr Aka Aouélé exhorte au respect des mesures barrières, la limitation des déplacement non essentiels et recommande aux populations d’éviter les rassemblements festifs.

Au niveau de la prise en charge, il a fait a savoir que les principales cliniques privées de prises en charge sont saturées et les services publics dédiés enregistrent de plus en plus de cas graves en hospitalisation. Le système de prise en charge risque d’être débordé, si le nombre de cas augmente avec pour corollaire l’augmentation du nombre de cas graves et de décès, a-t-il expliqué.

Dans la même catégorie