MAP Gabon : Ali Bongo exige du gouvernement des résultats concrets pour un développement vigoureux AIP Au moins cinq priorités à relever par la Côte d’Ivoire dans l’atteinte des ODD dans les cinq prochaines années AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Tournoi UFOA B: Le Ministre Danho exprime la reconnaissance de l’Etat aux Eléphanteaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les postes téléviseurs désormais supprimés dans les établissements sanitaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet de promotion des droits de la femme lancé mercredi à Abidjan AIP Côte d’Ivoire -AIP/Le Cénacle des journalistes séniors présenté au ministre de la Communication et des Médias GNA President Akufo-Addo names Jubilee House officials ANP Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de 4 soldats nigériens dans la région de Diffa MAP ICESCO: Conférence internationale mercredi sur les technologies intelligentes et la résilience pour une agriculture durable en Afrique GNA Let’s stop the blame game and support the President

Côte d’Ivoire –AIP / 99 cas de violences basées sur le genre enregistrés à Tabou


  29 Novembre      18        Société (27458),

   

Abidjan, 29 nov (AIP) – Quatre-vingt dix-neuf cas de violences basées sur le genre ont été enregistrés à Tabou en 2020, a déclaré la directrice du complexe socio-éducatif de Tabou, Soumba Coulibaly, lors d’une journée de sensibilisation sur les violences basées sur le genre (VBG) à Tabou.

Ces VBG enregistrées concernent, essentiellement des viols, des agressions physiques, des mariages forcés, des violences psychologiques et des cas de déni de ressources constatés sur le terrain ici , dans le département de Tabou » a souligné Mme Coulibaly, le vendredi 27 novembre 2020.

Parmi ces cas, une trentaine concerne les jeunes filles élèves qui, « malheureusement ne sont pas épargnées par les violences. » « Concernant les viols, ce sont au total 14 cas qui ont été enregistrés dont 11 commis sur des filles mineures » a-t-elle ajouté.

La directrice du complexe socio-éducatif de Tabou a appelé les populations à faire preuve de responsabilité pour éradiquer ce phénomène des VBG « qui n’est pas une fatalité. Notre société en sortira ainsi grandie », a-t-elle dit.

Cette journée de sensibilisation s’inscrit dans le cadre des activités des « 16 jours d’activisme sur les violences basées sur le genre » dont le thème est cette année « zéro violence domestique : je m’engage. »

Les activités ont débuté, le 25 novembre dernier pour prendre fin, le 10 décembre prochain. Des sensibilisations de masse, des sketchs et des émissions sur la radio locale de Tabou sont prévues dans le cadre de ces activités.

Dans la même catégorie