APS MORT DE CHEIKH IBRAHIMA COLY : LE GOUVERNEMENT ANNONCE UNE ENQUÊTE APS AFFAIRE SONKO : BBY APPELLE ’’À LA RAISON ET À LA SÉRÉNITÉ’’ APS DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE APPELLENT POUVOIR ET OPPOSITION À PRÉSERVER LA STABILITÉ APS UN MANIFESTANT TUÉ À BIGNONA, SELON UNE SOURCE SÉCURITAIRE APS LE MAGASIN AUCHAN DE LA CITÉ SOPRIM PILLÉ APS LA CSA DÉTERMINÉE À SE BATTRE POUR LES TRAVAILLEURS, APPELLE « À SE TENIR DEBOUT’’ POUR L’ETAT DE DROIT MAP Sénégal : un mort dans des protestations contre l’arrestation du leader d’un parti de l’opposition (officiel) MAP FAO: 45 pays, dont 34 en Afrique, auront besoin d’une aide alimentaire extérieure GNA Western North residents welcome Supreme Court verdict, calls for peace. GNA Inter-Party Committee in Sissala East pledge to accept Supreme Court decision

Côte d’Ivoire-AIP/ Ahoua N’Doli invite les populations du Moronou à œuvrer pour la paix définitive


  21 Février      10        Société (29453),

   

Agbossou, 21 fév 2021 (AIP)- L’Inspecteur général d’Etat, Ahoua N’Dohi Théophile, a appelé les 20 et 21 février 2021, les populations du Moronou à œuvrer pour la paix définitive dans la région, après les périodes de violences qui ont entraîné des pertes en vie humaine et la destruction de plusieurs biens pendant la présidentielle d’octobre 2020.

« Chers parents, travaillons pour notre développement. Nous sommes déjà trop en retard par rapport à notre développement. Ce qui s’est passé lors de la présidentielle ne nous honore pas. Nous devrons nous battre que pour le développement et non autre chose », a préconisé Ahoua N’Dohi aux populations d’Afféré 2, de Yobouesso et d’Agbossou (sous-préfecture d’Andé).

L’Inspecteur d’Etat a lancé cet appel lors d’une série d’activités du ministère de l’Hydraulique dans il était le parrain.

« Si nous avons des enfants qui se lèvent et qui partent détruire, cela répond à quoi ? Il faut que nous ayons de la sagesse pour préserver le développement. Je pense que les populations ont compris que les partis politiques vont toujours fonctionner mais ce n’ai pas cela qui donne à manger », a martelé le cadre du Moronou.

Aussi, a-t-il exhorté les cadres de la région à cesser d’activer le feu.

Lui emboîtant le pas, le porte-parole des populations de Yobouessou, Amoa Gethème, leur a demandé d’éviter les querelles lors des périodes électorales pour opter à la politique de développement.

« Fermons nos cœurs à la haine, à la jalousie, à la rancune, au mépris. Évitons nos querelles électorales inutiles et la destruction. Cultivons l’amour, la solidarité, la franchise et surtout la concertation », a-t-il lancé, exhortant les uns et les autres au pardon, à la discipline, à la tolérance et à la paix.

Dans la même catégorie