GNA UK rallies support for Ghana’s participation in COP26 GNA President commissions Accra Compost and Recycling Plant (ACARP) ACI Congo : Vers la probation et la vente des pesticides dans le pays ACI Congo : La rentrée andragogique 2021-2022, une grande réussite avec près de 95% de présence ACI Congo : Les femmes édifiées sur la résolution 1325 du Conseil de sécurité APS LA SOCIÉTÉ CIVILE INVITÉE À VEILLER AU RESPECT DE LA PARITÉ AUX PROCHAINES LOCALES APS UNE COUPE DU MONDE TOUS LES DEUX ANS, LA QUESTION TRANCHÉE LE 20 DÉCEMBRE (FIFA) APS LE FILM « LINGUI, LES LIENS SACRÉS », UN APPEL À L’UNION DES FEMMES APS LA BRÈCHE DE SAINT-LOUIS S’EST STABILISÉE AUTOUR DE TASSINÈRE (SPÉCIALISTE) APS L’AMBASSADEUR D’ITALIE SALUE L’ »ESPRIT ENTREPRENEURIAL » DES SÉNÉGALAIS VIVANT DANS SON PAYS

Côte d’Ivoire-AIP/ Alassane Ouattara et le commandant d’AFRICOM échangent sur la question sécuritaire de la région


  21 Septembre      45        Securité (2126),

   

Abidjan, 21 sept 2021 (AIP)- Le président de la République, Alassane Ouattara, a rencontré en audience mardi 21 septembre 2021 au palais présidentiel à Abidjan, le commandant des Forces américaines en Afrique (AFRICOM), Général Stephen Townsend, avec lequel il a échangé sur les questions sécuritaires de la région ainsi que celle de la Côte d’Ivoire.

« C’est ma première visite en Côte d’Ivoire. Ma visite avait pour but de procéder à un échange de vue sur la question sécuritaire dans la région et du pays. Les Etats-Unis voient en la Côte d’Ivoire une région de croissance et de stabilité économique et je voulais avoir l’avis du président pour voir comment nous pourrions contribuer justement à l’effort de cette région », a déclaré Stephen Townsend.

Le Commandement des États-Unis pour l’Afrique est un commandement unifié pour l’Afrique créé par le Département de la Défense des États-Unis en 2007 et entré en fonction en 2008. Il coordonne toutes les activités militaires et sécuritaires des États-Unis sur ce continent.

L’AFRICOM continuera de mettre l’accent sur les activités en matière de sécurité et de stabilité en Afrique qui sont effectuées depuis un certain temps par le Département d’État.

Ces activités comprennent, entre autres, la formation de soldats au maintien de la paix dans le cadre du programme ACOTA (African Contingency Operations Training and Assistance program), la fourniture d’une aide militaire par l’intermédiaire du programme IMET (International Military Education and Training program) et la fourniture d’une aide médicale dans le cadre du President’s Emergency Plan for AIDS Relief (lutte contre le Sida).

Son baptême du feu pour des opérations de grande ampleur a lieu en mars 2011 lors de l’application de la zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye.

Elle met également en œuvre depuis cette année des détachements de drones de reconnaissance implantés, en outre, sur l’aéroport d’Arba Minch, en Éthiopie.

À la suite de l’attaque du consulat américain de Benghazi le 11 septembre 2012 ayant causé la mort entre autres de l’ambassadeur J. Christopher Stevens, l’AFRICOM a mis sur pied une force d’intervention rapide, le Special Purpose Marine Air-Ground Task Force for Crisis Response, basé sur la base aérienne de Morón en Espagne.

Elle a été déployée parmi d’autres unités de l’AFRICOM et provenant des États-Unis, lors de l’épidémie de maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014.

Dans la même catégorie